Le mariage d'amour de Philomène

Publié le par Marylis Costevec

Couronne de mariée

Philoména Georgeault - Jouan

Institutrice et poète

A Locmiquélic, rares sont sans doute les personnes qui se souviennent de Philomène Jouan (1861-1937).

Elle apprit pourtant à lire, écrire et compter à nos aïeules pendant environ 40 années. Ses poèmes révèlent une femme sensible et très cultivée. Elle épousa J.M. Alexandre Georgeault le mercredi 26 octobre 1881 à Riantec. Un mariage d’amour dont elle nous parle dans ces strophes qui nous dévoilent les émotions d’une toute jeune mariée de l’époque :

Poème édité en 1890 ( GEORGEAULT-JOUAN, Philoména, Rêves, sourires, larmes, Lorient, Ed. Jules Boyer, 1890)

Poème édité en 1890 ( GEORGEAULT-JOUAN, Philoména, Rêves, sourires, larmes, Lorient, Ed. Jules Boyer, 1890)

Fleur bleue, Philomène ?

Publié dans Personnages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Angeline 11/10/2017 17:32

j'aime me promener sur votre blog. un bel univers. vous pouvez visiter mon blog (cliquez sur pseudo) à bientôt.

Joëlle mandart 15/02/2016 17:28

Ma grand -mère Elvina Tuffigo née Guyonvarch(1895-1984) m'a toujours parlé avec émotion de madame georgeault qui lui avait appris à lire et à écrire.

Marylis Costevec 16/02/2016 15:42

C'est très intéressant. Je pense écrire sa biographie. Ses poèmes permettent de la connaître, c'est l'occasion de parler de l'éducation des filles de l'époque à partir des programmes et instructions, de l'école de Locmiquélic ... passionnant ! Merci , S'il vous revient des anecdotes et précisions, merci de m'en faire part.