Ces majestés des Langoustines

Publié le par Marylis Costevec

Char de la reine, 1960 ?

A Locmiquélic, chaque mois d’août, la fête des Langoustines ne saurait avoir lieu sans la gracieuse présence des 3 Majestés qui paradent sur le char qui clôture le défilé du dimanche et qui offrent le bouquet aux vainqueurs des courses et divers concours traditionnels. En 2016, le Comité des fêtes n’avait pu trouver sur la commune la moindre demoiselle disposée à sourire et saluer la foule qui, comme chaque année, se pressait sur le parcours. Ce sont donc des descendantes de Minahouets, originaires de Riantec qui ont assuré cette fonction avec le soutien de leurs familles, celles-ci devant aussi s’investir dans la réalisation du char destiné à les mettre en valeur. Qu'elles en soient remerciées.

 

Les majestés 2016 : des jumelles qui entourent une autre jumelle !

 

Le Comité d’Histoire de Locmiquélic s’est bien sûr intéressé à la nomination du charmant trio au fil du temps, depuis la création de la fête jusqu’à nos jours.

Avant 1934, les fêtes ne manquaient pas à Locmiquélic mais celle des Langoustines, nouvellement créée, offrait, en plus des différents stands et joutes sportives, un défilé de chars et la présence d’une reine et de ses deux demoiselles d’honneur. Cette fête lancée à l’initiative de la toute nouvelle municipalité se voulait sportive et maritime. les Majestés étaient plutôt choisies parmi les filles des très nombreux marins-pêcheurs de la commune dont on honorait la profession à cette occasion avec le soutien des commerçants. La première reine fut Blanche Le Formal entourée de Rosalie Philippe et de Joséphine Rio. Nous ne savons pas comment s’est effectuée leur nomination. En revanche, nous savons, par la presse de l’époque qu’en 1937, les jeunes filles de Locmiquélic furent « invitées à assister en grand nombre » à l’élection de la reine et des demoiselles d’honneur qui aurait lieu à la mairie le vendredi 20 août, la fête ayant lieu le 29 du même mois. La procédure fut la même en 1939 : on procéda à l’élection le 15 août mais la fête prévue le 27, fut annulée à cause de la situation internationale.

Après 7 années d’interruption, la fête des Langoustines fut relancée dès 1946. En 1950, les jeunes filles furent élues à l’applaudimètre dans une ambiance surchauffée au cours d’un bal dans les locaux de la coopérative « La Persévérante ». En 1953, c’est le maire et le président du comité des fêtes qui sollicitèrent une fille de pêcheur, Simone Gallic, en lui faisant miroiter les avantages, la belle robe et les cadeaux qu’elle recevrait.

Il semblerait donc que, déjà, les candidates ne se pressaient pas au portillon même si cela faisait probablement rêver beaucoup de jeunes filles comme cela est peut-être encore le cas. Nous avons, en effet, recueilli le témoignage du père d’une majesté du XXIème siècle qui a accepté, un peu à reculons, de se lancer dans l’aventure pour faire plaisir à sa fille et qui ne le regrette absolument pas.

Il est bien évident que si la fête des Langoustines n’est plus la fête des pêcheurs d’antan, elle est la manifestation d’une communauté soucieuse de faire vivre les traditions derrière 3 majestés qui les représentent en accueillant les visiteurs.

 

Et en 2017, Les Majestés étaient:

Coline Rio, Ilona Le Vigouroux et Inès Danigo,.

3 jeunes filles de la commune, cette fois !

les majestés 2017 (fête des Langoustines, Locmiquélic)

 

Le char des majestés 2017 (fête des langoustines, Locmiquélic)

 

Le Comité d’Histoire de Locmiquélic a publié un album où sont regroupées toutes les photos officielles des reines, demoiselles d’honneur et Majestés de 1934 à 2014. Vous pouvez le feuilleter sur http://leminahouet.free.fr/.

 

VOIR LE REPORTAGE DE LA FËTE DE 2017, cliquez sur le lien ci-dessous :

 

Publié dans fête des Langoustines

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article