Demandez cacahuètes ! ...

Publié le par Marylis Costevec

Quelles images, quels sons vous viennent à l'esprit quand vous entendez ou lisez "fête des Langoustines" ?

Une multitude sans doute, du sourire des reines aux sifflement de la chenille en passant par les cris d'encouragement aux coureurs cyclistes  : "Vas-y Bobet ! "

Vous vous souvenez peut-être encore des marchands de cacahuètes, leur corbeille suspendue à leur cou comme les ouvreuses au cinéma ? Ils se frayaient un passage parmi les spectateurs agglutinés tout au long du défilé ou autour du circuit de la course cycliste.

"Cacahuètes, demandez cacahuètes ! Cacahuètes grillées,

100 F les 3 paquets ! Demandez ..."

Les chars prenaient leur temps. On les attendaient en partageant le contenu des paquets. Le lundi, les cacahuètes permettaient aussi de patienter entre deux passages de coureurs.

Ecraser la cosse, frotter les graines entre les doigts

pour retirer la pellicule brun violacé avant de les croquer.

Recommencer ...

Souvenirs ! Souvenirs que n'auront pas les plus jeunes Minahouets ! Il n'y a plus de marchands sur le parcours. Désormais les cacahuètes se grignotent salées à l'apéro et vous n'avez plus guère le plaisir de décortiquer ce que les flibustiers appelaient "pistaches des îles" quand ils faisaient escale aux Antilles au XVIIème siècle !

Les premiers plants furent découverts à Haïti par Christophe Colomb mais les arachides que les Aztèques appelaient tlal cacakuatl poussaient à l'origine en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Mangées crues, elles ont mauvais goût et sont indigestes mais rôties dans leurs cosses, leur consistance et leur saveur se rapprochent de celles des amandes et les flibustiers les utiliseront dans leur cuisine .

Les Espagnols puis les Portugais en rapporteront en Europe et dans les colonies d'Afrique de L'Ouest. Les Africains les feront rôtir dans le sable avant de la broyer pour en faire une pâte qu'ils utiliseront pour épaissir les soupes et les ragoûts. Les premiers esclaves noirs rapporteront leur recette au Brésil d'où elle gagnera les Caraïbes ...*

Mais nous voilà bien loin de Locmiquélic ... comme nos ancêtres qui ont foulé le sol des Antilles au temps des flibustiers et bien après ... Ne les oublions pas !

D'après Mélani Le Bris, La cuisine des Flibustiers, éd. libretto, 2011, p. 54 à 56.
Demandez, cacahuètes !!!

Demandez, cacahuètes !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article