Des Minahouets venus d'ailleurs

Publié le par Marylis Costevec

Minahouette

d'adoption

Locmiquélic, comme chacun sait, est le pays des Minahouets, des « vrais », des « purs », des plus que vrais, des presque vrais, des vrais de vrais … mais il n’y a pas besoin de remonter bien loin dans la généalogie de chacun pour trouver un « étranger » ou une « étrangère » que je qualifierai de « Minahouet(te) par alliance ».

Ma grand-mère, Henriette, en était une pour avoir épousé en 1919 un pêcheur dont la famille était implantée à Nézenel depuis le XVIIème siècle au moins. Originaire du pays d’Auray, cette « immigrée » en porta fièrement la coiffe jusqu’à son décès en 1971. Pour les grandes occasions, comme le mariage de ses petites-filles, elle arborait le costume complet.

Si certains habitants venaient de plus loin encore, ils étaient nombreux à être nés dans les communes voisines, Riantec, bien sûr mais aussi Groix, Kervignac, Plouhinec, Gâvres, Languidic ou Merlevenez ... Les femmes portaient alors le costume de Lorient. Seul un œil averti pouvait savoir d’où elles étaient à la façon dont elles arrangeaient leur coiffe. Si les femmes du cru étaient connues sous leur nom de jeune fille, celles qui l’étaient devenues en épousant un Minahouet étaient appelées « la femme Untel » …

NB : le terme « étranger » est employé sur les listes de recensement de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle à propos de ceux qui ne sont pas originaires de la commune même s’ils sont très proches voisins.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article