balade patrimoniale chantée à Locmiquélic

Publié le par Marylis Costevec

 Balade patrimoniale chantée  

 

  2 balades patrimoniales et chantées ont été organisées à Locmiquélic, dans le cadre des 100 ans de la commune.

La première, en Français, s'est déroulée, le Samedi 20 Avril. Brewal Runigo, Benoît Allaire ( Klub an Douar Santel) et Serge le Bozec, ont expliqué la toponymie de Locmiquelic.

 

Serge le Bozec est un Minahouet, professeur de Breton et d'histoire dans l'enseignement bilingue secondaire et supérieur. Les groupes de chanteurs "Dastumerion ar C'hreisteiz" et "Klub an Teadoù Fall" ont interprété des chants collectés à Locmiquélic et Riantec.

Après quelques explications sur les constantes de la toponymie bretonne (noms en plou, loc, ker, lan, etc...), la trentaine de personnes intéressées a été emmenée jusqu'à Nézenel, après une réflexion sur le nom de Kerderff.

 

à Nézenel dans la rue des Bons Enfants.

 

Etape après étape, elles ont été éclairées, entre hypothèses et quasi-certitudes, sur l'origine des termes encore couramment utilisés, tels Normandez, le Gelin, Talhouant, le Rollo, Pen ar zal, Locmiquélic, le quartier de la Muse et la Leur, ces derniers en passe de tomber dans l'oubli comme Louquer qui correspond au secteur de la supérette.
 

  Bale ar glad ha kanet  

 

Le samedi 27 avril, le breton a résonné dans les rues de Locmiquélic comme autrefois.

C'est dans la langue de nos ancêtres que Serge le Bozec a donné des explications sur la toponymie.

Pas un mot de Français ! Joël, notre photographe n'a reconnu que les mots familiers  : Kerderff,  Kervern,  Loch, Pen ar Zal ... mais il vous offre des images prises aux différentes étapes  :

- dans la salle du conseil municipal où Serge le Bozec a fait un exposé sur les toponymes bretons en général, et où les participants ont pu étudier le cadastre de 1837.

 

 

- à l'angle de la rue des lavoirs et de la rue du verger (le coeur de l'ancien village de Kerderff)... :

 

- sur le parvis de l'église ... :

 

- à l'angle de la rue du Loch et de la rue Henri Sellier,

 

- et à l'angle de la rue de Pen ar Zal et de la Grande Rue.

 

Il a tout de même apprécié d'entendre les chansons bretonnes interprétées par le groupe "Kornailh" ! 

 

Vous avez participé à l'une ou l'autre de ces balades ?

Racontez-nous !

 

 

 

Publié dans patrimoine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article