Le premier conseil municipal de Locmiquélic

Publié le par Marylis Costevec

Le 30 novembre 1919, les Français élisaient leurs nouveaux conseils municipaux d'après guerre.

A Locmiquélic, c'était un jour vraiment particulier : on élisait le tout premier conseil municipal, la commune venant tout juste d'être créée le 22 octobre par un décret du président Poincaré.

A notre grand regret, nous n'avons pas trouvé le procès verbal des élections. Nous ne savons donc pas combien d'électeurs se sont déplacés pour ce vote qui n'était que symbolique puisqu'il n'y avait qu'une seule liste* ! 

undefined
L'école de Locmiquélic au début du XXème siècle.

Nous supposons que le bureau de vote était installé à l'école des garçons comme pour le scrutin précédent (élections législatives du 16 novembre 1919)

Nous pouvons seulement vous donner le nom des membres du premier conseil municipal, dans l'ordre où ils apparaissent dans le procès-verbal de l'élection du maire et des adjoints qui eut lieu le 10 décembre suivant. Nous supposons que l'ordre tient compte du nombre de voix obtenues par chacun.

Nous ignorons l'âge et la profession de la plupart de ces hommes.

Qui sait ? un  de vos ancêtres en faisait peut-être partie et dans ce cas vous pourrez peut-être nous aider à mieux les connaître.

Les voici :

Jean-Louis DANIC, premier maître  en retraite, ancien conseiller municipal de la section

Georges SCOLAN

Albert GUYONVARCH

Joseph LUCAS

Joseph PERRONO, pilote

Onésime LUHO

Henri LE VEU, ouvrier au port

Pierre PADELLEC

Jean Marie RIO

Ludovic LUCAS

Joseph TREQUESSER

Julien RIO

Félix RIOCH

Paul GASSER

Joseph BOZEC

Jean Louis DREAN

Patern FRAPPER, second maître vétéran en retraite

Joseph GUENNEC, ouvrier au port

Amédée (?) JANNOT

Eugène ROPERT, ouvrier au port, ancien adjoint spécial

Maurice TONNERRE

Joseph JEHANNO

 

En gras, les anciens du conseil municipal de Riantec

__________________

Jean Louis Danic, seul candidat, sera élu maire à l'unanimité (un bulletin blanc).

Il faudra deux tours pour choisir le premier adjoint : Patern Frapper.

Le second adjoint sera Jean-Louis Dréan.

___________________

 

Le jour de cette élection, les nouveaux élus étaient bien loin de se douter que les élections allaient être invalidées le 22 décembre : on avait élu 2 conseillers de trop ! Après de nombreuses péripéties, le 12 février 1920, le préfet signa un arrêté autorisant 23 conseillers à siéger et le 23 février un nouvel arrêté déclare "bonnes et valables" les élections du 30 novembre 1919*.  On respirait !!

Il va cependant falloir élire un nouveau conseiller puis un nouveau maire car Jean-Louis Danic avait démissionné.

 

* une seule liste selon  L'AVENIR du MORBIHAN du  6 décembre 1919.

* Nous avons relaté ces débuts difficiles dans notre publication consacrée à Jean-Louis Danic (toujours disponible : nous contacter).

 

 

Publié dans histoire, Locmiquélic

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article