Qu'est-ce qui faisait rire en novembre 1897 ?

Publié le par Marylis Costevec

Quelques blagues extraites du Nouvelliste du Morbihan 

(4 et 11 novembre 1897)

Qu'en pensez-vous ?

Mots de la fin

Calino voulait se débarrasser de 3 convives qui l’importunaient souvent : un chantre parce qu’il buvait trop, une femme parce qu’elle parlait constamment, un Allemand parce que comme patriote celui-ci lui gardait encore rancune à lui Français.

Il les invite à dîner : tous trois se hâtent d’accepter l’invitation. Au milieu du repas, Calino pose à chacun d’eux la question suivante :

« Que faut-il pour faire une bonne paire de souliers ?

Aucun des convives n’étant compétent dans la matière, tous répondirent évasivement.

Calino se lève et dit d’une voix grave :

Pour faire une bonne paire de souliers, il faut un gosier de chantre, ça ne prend jamais l’eau ; comme semelle une langue de femme, c’est inusable ; et comme talon, de la rancune d’Allemand ça dure toujours.

 

oooooooooooo

 

- Pourquoi toutes ces vieilles statues sont-elles nues ?

- Tu ne vois pas que depuis le temps leurs habits se sont usés ?

 

oooooooooooo

 

- Ta future a-t-elle des capitaux ?

- Hélas ! je crains qu’elle n’ait que les sept péchés !

 

oooooooooooo

 

Le petit Tommy est au jardin d’acclimatation avec sa mère : il regarde attentivement la girafe, réfléchit, puis :

- Maman, fait-il tout à coup, que je voudrais avoir le cou aussi long que ça !

- Pourquoi mon chéri ?

- Parce que quand je mangerais un bonbon je le sentirais descendre plus longtemps.

oooooooooooo

Nos enfants.

Le père – Rappelle-toi, mon fils, qu’il y a dans le monde des choses qui valent mieux que l’argent …

Le fils – Je sais bien … mais c’est avec l’argent qu’on les achète !...

oooooooooooo

 

Choses que l'on regrette d'avoir dites :

Elle – Quel effet cela vous a-t-il fait quand vous avez demandé ma main ?... Je me souviens que vous étiez très gêné.

Lui – Je vous crois ! J’avais plus de trente mille francs de dettes !...

 

source : BNF gallica (Le Rire : journal humoristique, 1897-11-20)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article