En novembre 1920, aux USA, un nouveau président qui a le béguin pour la France...

Publié le par Marylis Costevec

En 1920, c'est dans le Nouvelliste du Morbihan que les Minahouets et les Morbihannais découvrent le nom du nouveau président des Etats-Unis : Warren Gamaliel Harding. :

 

"M. Harding va remplacer

M. Wilson comme

Président de la République

 

« Mardi 2 novembre a eu lieu l’élection des délégués chargés de nommer pour quatre ans le Président de la République qui doit remplacer M. Wilson à la Maison-Blanche.

source : BNF, gallica

 

Celui-ci avait été élu deux fois et ne se représentait pas : on sait que sans qu’aucun article n’ait été introduit dans la loi électorale des Etats-Unis, il est admis qu’aucun président ne se représente trois fois aux suffrages de ses concitoyens, en hommage à la mémoire de Washington qui ne voulut pas remplir les fonctions de président au-delà de huit ans.

Deux candidats étaient en présence : M. Harding, sénateur de l’Ohio, choisi par la convention républicaine de Chicago le 12 juin  et M. Cox, gouverneur de l’Ohio, choisi par la convention démocrate de San Francisco le 8 juillet.

Les deux candidats étaient l’un et l’autre peu connus avant leur désignation. Leur prestige personnel n’entrait donc pas en jeu et ce sont véritablement leurs deux partis qui se sont affrontés en eux.

Leurs programmes n’étaient pas d’ailleurs nettement opposés. Au point de vue extérieur. Harding se déclara, il est vrai opposé à la Ligue des Nations, qu défendit M. Cox. Mais celui-ci mettait des réserves au pacte et M. Harding annonçait qu’il est partisan d’une association internationale pour assurer la paix.

Au point de vue intérieur, M. Harding incline vers des idées d’autorité et de conservation sociale, tandis que M. Cox passe pour avoir, en matière de législation ouvrière, des idées plus hardies.

En ce qui touche la France, les deux candidats ont formellement exprimé la sympathie et l’admiration qu’ils éprouvent pour elle.

 

Mercredi matin, un télégramme de New-York nous apprenait que le parti républicain l’avait emporté aux élections des délégués.

C’est donc M. Harding qui sera président de la République des Etats-Unis. »

Le 5 novembre, les lecteurs ont eu des précisions sur la carrière politique du nouveau président de la République.

Ils apprennent aussi que :

« M. Harding est un journaliste  (..) Ancien propriétaire de journaux, il s’est toujours intéressé à la presse. Orateur de talent, il a à plusieurs reprises contribué à assurer l’élection de ses amis au Sénat  (…)

M. Harding est un homme vigoureux, grand, de belle apparence et de manières distinguées. Il est rasé et porte les cheveux coupés court. On s’accorde à lui trouver un  profil de romain. »

Hé oui, il y a rarement des photos dans le Nouvelliste !

Pour avoir une idée de l'aspect de Warren G. Harding, il fallait être abonné au petit journal  dont nous avons tiré toutes les illustrations de notre article ! Le petit journal décrit de manière détaillée le processus électoral américain et offre à ses lecteurs un portrait plus précis du nouvel élu ( lien ci-dessous)

source BNF gallica

 

Ce jeune président (55 ans)  n'exercera ses fonctions que deux ans. Ce sera un mandat marqué par de nombreux scandales qui s'achèvera par le décès de Harding le 2 août 1923, officiellement d'une pneumonie mais des rumeurs et des témoignages laissent penser qu'il aurait pu être empoisonné.

Le vice-président Calvin Coolidge lui succèdera.

Publié dans histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article