Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En hiver au marais de Pen Mané.

Publié le par Marylis Costevec

De passage ou comme toujours :

vanneaux huppés, cygnes, foulques macroules, spatules blanches, bernaches ...

---------------------

21 janvier 2019

  Les vanneaux huppés

sont là ! 

beaucoup plus nombreux qu'en début de mois.

Signe de froid ! Ils arrivent de l'est de l'Europe pour hiverner chez nous !

Vanneaux huppés au marais de Pen Mané (Locmiquélic) 21 janvier 2019
vanneaux huppés

 

 les foulques macroules ! 

 

 

Fidèles au poste,

en groupe serrés,

 

Des spatules blanches

dans l'or du soleil couchant :

En hiver au marais de Pen Mané.
En hiver au marais de Pen Mané.
En hiver au marais de Pen Mané.
En hiver au marais de Pen Mané.

Un couple de cygnes :

En hiver au marais de Pen Mané.
En hiver au marais de Pen Mané.

 

Bruyantes,

les bernaches ...

ça cacarde et ça criaille au marais de Pen Mané mais aussi dans l'anse de Normandèze. Les bernaches pâturent.

On les voit depuis le mois de novembre.

une troupe de bernaches au marais de Pen Mané.

 

Pour en savoir plus sur ces différents oiseaux, cliquez sur le lien ci-dessous :

Partager cet article

Repost0

Il y a 100 ans, le retour des pêcheurs ...

Publié le par Marylis Costevec

Les « vieilles classes » sont démobilisées et les pêcheurs reprennent la mer.

A Locmiquélic où 600 pêcheurs avaient  été recensés en 1911, l’activité reprend à Sainte-Catherine et à Pen Mané. Les pluies diluviennes et les tempêtes  des premiers jours de 1919 ne les découragent pas.

Le poisson, qui était devenu rare, réapparaît sur les marchés de Port-Louis et  Lorient où il se vend toujours très cher.

Un petit tour au marché du samedi 6 janvier 1919 :

« L’année nouvelle nous est arrivée sous forme d’averses diluviennes [ …]
Et pourtant, malgré le vent qui souffle en tempête et qui nous chasse au visage des bourrasques glaciales, il y a un peu de monde au marché. […]
Aux halles, malgré la tempête, pas mal de poisson : il faut dire aussi que le nombre du personnel pêcheur et des bateaux de pêche s’est accru sensiblement, par suite de la démobilisation des vieilles classes et de la cessation des hostilités.
Malgré tout, les prix restent très élevés :
une poule de mer, 8 francs,
un merlan moyen, 10 sous,
un fouet de congre de 2 à 3 francs,
un lieu de 20 à 30 sous,
une toute petite targe, 5 sous,
un turbotin, 3 francs,
un chinchard, de 12 à 18 sous,
un ratillon, de 25 à 30 sous.
[…] »

Le nouvelliste du Morbihan, 6 janvier 1919

L’occasion de remarquer que les poissons se vendaient généralement à la pièce plutôt qu’au poids et  de retrouver des appellations que l’on n’entend plus guère !

Mais qu’est-ce donc qu’une targe ????  A Locmiquélic, les vieux Minahouets vous diront que c’est un plie … (ou  un carrelet), ce poisson plat à pois orange, généralement bon marché, que vous voyez  toujours chez le poissonnier.  Si vous n’en avez jamais mangé, nous vous conseillons de découvrir son goût iodé. Attention à le choisir très, très frais (Vous pouvez demander qu’on vous lève les filets !)

Par Arnstein Rønning — Travail personnel, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15063287

 

 

Il n’est, par contre,  pas du tout sûr que l’on sache encore ce qu’est le ratillon qui était beaucoup pêché au début du XXème siècle !

Renseignements pris, il s’agit d’une petite raie de la taille d'une main ! En voyez-vous parfois ? Etonnamment, vous trouvez des recettes sur le net. Le terme est donc encore employé dans certaines régions.

Partager cet article

Repost0

A propos des chants de marins ...

Publié le par Marylis Costevec

Pas de fête à Locmiquélic sans chants de marins ... Ici, on a tous des ancêtres qui ont navigué dans la royale ou sur les bateaux de pêche ! Alors, on fredonne volontiers chansons à hisser (Jean François de Nantes ...), à virer (Les 3 marins de Groix) ou de guindeau (hardi les gars ) et même des chansons récentes !

Nous avons découvert ce site qui vous dit tout ou presque sur ces chansons :

Présentation des chants de marins : histoire, caractéristiques, et renouveau

Les Couillons de Tomé vous présentent ici leur histoire des chants de marins. Il s’agit d’une compilation d’informations aisément accessibles sur le net et dont nous donnons les références en fin de document. Nous ne prétendons pas faire preuve d’innovation. Cependant nous y apportons une certaine expérience personnelle et nous distinguerons trois parties.

Dans une première partie : « Histoire:origine et thèmes des chants de marins » nous rassemblons plusieurs sources d’informations sur l’origine et la nature des chants de marins. Il y a eu de très beaux textes écrits sur le sujet que nous reportons simplement ici. Nous y apportons en plus notre approche personnelle et nos connaissances issues de l’expérience, pour certains, d’anciens marins (pêche, la Jeanne, le France), et pour d’autres de la voile, et pour tous amoureux de la mer et des bateaux.

Dans une deuxième partie nous rassemblons aussi des informations bien connues sur « les différents types de chants de marins ». Cependant nous y apportons notre point de vue musical en y précisant autant que possible leurs caractéristiques musicales du point de vue rythme, tempo et mouvement (deux temps rapide , lent, marche, valse etc.).

Dans une troisième partie nous présentons « le renouveau des chants de marins » tel que nous l’avons perçu depuis les années 60-70..époque de nos jeunes années !.

les couillons de Tomé

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous :

Partager cet article

Repost0

La crèche 2018 dans tous ses états ...

Publié le par Marylis Costevec

La crèche 2018

dans l'église Saint-Michel

à Locmiquélic

 

Chaque année, l'équipe paroissiale met en scène les personnages de la crèche, une création que l'on a plaisir à découvrir que l'on soit chrétien ou pas.

Le temps de l'AVENT

Cette année, les paroissiens ont choisi d'installer la crèche sur un îlot situé entre le baptistère et le choeur de l'église Saint-Michel.

Ils ont placé Marie et Joseph dans une étable ouverte à tous les vents. Autour, quelques bergers, des moutons, un joueur de biniou, une bretonne ...

L'ange qui remercie en inclinant la tête si vous glissez une pièce dans sa coquille est là, comme toujours ...

La crèche 2018 dans tous ses états ...
La crèche 2018 dans tous ses états ...
La crèche 2018 dans tous ses états ...

25 décembre : Il est né le divin enfant !

 

La crèche 2018 dans tous ses états ...
La crèche 2018 dans tous ses états ...

Le 6 janvier, l'épiphanie

 

Les rois mages apparaissent dans la crèche ...

(cette année, ils étaient un peu en avance mais chutt !...)

 

 

Les reconnaissez-vous ?

 

Melchior a une longue barbe et offre l'or (symbole de royauté).

Balthazar est noir et offre la myrrhe (gomme-résine aromatique utilisée en médecine traditionnelle et pour embaumer les morts). Elle symbolise l'humanité du Christ et annonce ses souffrances. Elle peut aussi symboliser la renaissance.

Gaspard est le plus jeune et il offre l'encens (symbole de divinité).

Ils représentent les 3 continents (Asie, Europe et Afrique) et les 3 âges de la vie.

Ils apparaissent dans l'évangile de Matthieu et représentent les non-juifs. Dans le récit, ils sont guidés par un étoile, se prosternent devant Jésus et lui offrent l'or, la myrrhe et l'encens. Ce n'est qu'au VIème siècle qu'on décide qu'ils sont trois et qu'on leur donne un nom.

La crèche 2018 dans tous ses états ...
La crèche 2018 dans tous ses états ...
La crèche 2018 dans tous ses états ...
sources :
https://croire.la-croix.com/Definitions/Fetes-religieuses/Epiphanie/Qu-est-ce-que-l-Epiphanie
https://croire.la-croix.com/Definitions/Bible/Rois-mages/Qui-etaient-les-Rois-mages
https://www.consoglobe.com/myrrhe-cg

 

Pour revoir la crèche de 2017, cliquez sur le lien ci-dessous :

Partager cet article

Repost0

météo bretonne : ar gozh suhun

Publié le par Marylis Costevec

Relisez donc ci-dessous les prévisions de la météo 2017 et 2018 : incroyable, non ? 2017 a été sèche et chaude comme prévu ! En 2018, le temps fut médiocre  comme annoncé même si on s'attendait à un un automne plus humide !

Celles annoncées par la GOzH SUHUN  pour 2019 seront-elles aussi justes ?

A vrai dire les prévisions qu'auraient faites nos ancêtres ne sont pas folichonnes et nos jardins devraient souffrir quelque peu !

Prévisions pour 2019

Pas besoin de détailler. Cette goh Suhun a été calme, grise et sèche sur toute la ligne ! Le temps devrait être frais en janvier et février mais sans plus. Le soleil sera légèrement moins timide cet été. Alors préparons nous à des brumes, brouillard, ciels voilés ou couverts et le temps doux qui va avec !

A défaut d'être belle, nous vous souhaitons une bonne et heureuse année comme on disait autrefois !

 

La méthode :

Avant que les moyens modernes ne nous aient permis de prévoir le temps qu’il allait faire avec une certaine fiabilité (… à court terme), nos ancêtres savaient le faire en observant la mer, le ciel, le comportement des animaux, les phases de la lune et les marées … la Nature, quoi !

Pour ce qui est du long terme, ils avaient des moyens plus empiriques que nous révèlent les dictons. Certains ont été oubliés, d’autres s’accrochent comme celui qui met en scène Saint Médard et Saint Barnabé. Et … parfois, ils ont raison !!! Question de probabilités sans doute mais peut-être pas seulement …(???)

 La gozh suhun 

Il est cependant une tradition qui est en train de se perdre petit à petit : celle de la gozh suhun (que l’on peut traduire par « vieille semaine »). C’est ainsi que l’on nommait, en Bretagne, les six derniers jours de l’année, ceux qui nous mènent de Noël au premier janvier.

Ainsi le temps qu’il faisait le matin du 26 décembre annonçait la météo du mois de janvier et celui qu’il faisait l’après-midi, celle du mois de février et ainsi de suite jusqu’au 31 décembre. En ce dernier jour de l’année, on pouvait ainsi prévoir le temps des mois de novembre et de décembre.

Prévisions pour 2017

Ceux qui y sont encore attentifs (Mais si ! Certains jouent encore le jeu !) vous diront que cette année, il ne pleuvra guère, vu que les averses ont été plus que rares ces derniers jours. Les mois de janvier et de février devraient être bien ensoleillés ainsi que les suivants. Après des passages nuageux au mois de juin, les vacanciers devraient bénéficier d’un temps superbe en juillet, août et même septembre avant l’arrivée des brumes vers la fin du mois d’octobre.

Quand aux deux derniers mois de l’année 2017 … brrr, brume et brouillard froids, devraient être au menu et si on se fie à la méthode ancestrale, on ne devrait guère voir le soleil.

Prévisions pour 2018

Janvier : frais et venté ; Février : particulièrement pluvieux ! des inondations peut-être ? Mars : le mauvais temps continue mais s'améliore vraiment en fin de mois. avril et mai : Nuage et soleil font un concours et ... les nuages l'emportent mais le temps reste sec. Juin : il pleuvra sans doute à la Saint Médard et on sait ce que cela veut dire. Juillet et août : le soleil aura du mal à s'imposer mais il ne devrait guère pleuvoir : ouf !!! Septembre : du vent et de la pluie. Octobre : un peu moins d'eau. Novembre ? comme septembre et décembre comme octobre ... Une année pourrie semble se profiler. Grenouilles et escargot feront la fête ...

Si vous voulez venir dans le sud du Morbihan, choisissez bien votre créneau !!!

 Nous déclinons toutefois toute responsabilité au cas où les prévisions de la gozh Suhun s'avéreraient totalement fausses !

De toutes façons, en Bretagne, quand il ne fait pas beau ... on reste au bistrot !

 

Prévisions pour 2019

Pas besoin de détailler. Cette goh Suhun a été grise et sèche sur toute la ligne ! Le temps devrait être frais en janvier et février mais sans plus. Le soleil sera un peu moins timide cet été. Alors préparons nous à des brumes, brouillard, ciels couverts et le temps doux qui va avec !

 

Bonne Année 2019  !!!

 

Partager cet article

Repost0