Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Conférence : la naissance de la commune

Publié le par Marylis Costevec

 

Nous vous donnons rendez-vous à l’ARTIMON

le vendredi  4 octobre prochain à 20 h 30.

 

Quand le passé éclaire le présent !

Depuis le début de l’année 2019 et même avant, vous entendez parler du centenaire de la commune, centenaire qui a donné lieu à de nombreux événements.

La commune de Locmiquélic  a été créée le 22 octobre 1919 par le décret  du président Poincaré qui signait la séparation d’avec Riantec, la commune -mère,  définissait  les modalités de cette scission et fixait  les limites de son territoire.

Ce fut l’aboutissement d’un long processus et de débats acharnés que le Comité d’Histoire resituera  dans les contextes sociaux et politiques de l’époque à l’aide de cartes, documents officiels et photographies.

 

 

Partager cet article

Repost0

Des passionné.e.s de dentelle à Locmiquélic !

Publié le par Marylis Costevec

Elles, ils sont breton.nes, vendéennes ou normandes et sont passionnées de dentelle. Presque 100 femmes et 3 hommes se sont retrouvés à Locmiquélic le samedi 28 septembre à la salle omnisports, cernée par les camping-cars.

Accueillies par la section Art et tradition du PLL (Patronage Laïque de Locmiquélic), elles  vous ont présenté leurs travaux. Vous avez pu admirer leur dextérité dans le maniement des fuseaux et quelques-unes de leurs plus belles réalisations étaient exposées.

 

Des échanges enrichissants !

Elles sont intarissables les dentellières quand elles vous parlent de leur passion qu’elles qualifient même d’addiction.  

Alors le fond torchon, le point fermé, le point de toile et le point d’esprit ne sont plus des mots étranges. Après de longs échanges autour des carreaux, vous  vous dites que vous aussi, vous pourriez peut-être maîtriser les techniques et réaliser ces petites merveilles.

 

Il y a les motifs que l’on peut réaliser très vite et ceux qui demandent des heures et des heures de travail. Concentré.e sur les cartons, croisant et décroisant les fuseaux, déplaçant les épingles, jouant avec les fils blancs ou de couleur, vous oubliez les tracas de la vie, c’est du moins ce que nous ont dit ces dames !

Pas de dentelle au fuseau dans la tradition bretonne  mais il y a tant à découvrir : dentelle du Puy, de Bayeux,  de Venise, de Bruges ou d’ailleurs : on n’a jamais fini d’apprendre et quel plaisir de réaliser des petits cadeaux pour les gens qui nous sont chers !

 

De bien belles rencontres !

Partager cet article

Repost0

RAD'ART 2018 sous le soleil...

Publié le par Marylis Costevec

29 et 30 septembre 2018

  Portes grandes ouvertes 

outre-rade

 

L'habitude est prise !

A pied, à vélo, en auto, de très nombreux amateurs d'arts sillonnent les rues de Locmiquélic, Riantec et Port-Louis pour découvrir ce qui se crée dans le secret des ateliers.

Les portes sont ouvertes et l'accueil est chaleureux. Les artistes sont ravis de partager leur passion avec les curieux !

Un tout petit aperçu

des 36 lieux et plus que vous pouviez visiter :

 

Peinture et sculpture chez TotO qui accueillait Nathalie Pitel, rue des Salines :

Peintures de TotO et sculptures de Nathalie Pitel.
Peintures de TotO et sculptures de Nathalie Pitel.
Peintures de TotO et sculptures de Nathalie Pitel.

Peintures de TotO et sculptures de Nathalie Pitel.

Peinture, graphisme, installations

chez Fabrice Thomas à la Persévérante

qui accueillait Pierre Le Saint, fritz Bol et Gwénaël Morice

RAD'ART 2018 sous le soleil...
RAD'ART 2018 sous le soleil...

De la photo chez Sylvette Berner qui accueillait Francis Borgniat rue de la république

Dialogue avec mon jardinier par Sylvette Berner.

Dialogue avec mon jardinier par Sylvette Berner.

De la photo encore  chez Olivier Pédron, rue du Rivage :

Mademoiselle de exposait dehors et Sylvain Philippe dans la véranda :

RAD'ART 2018 sous le soleil...
RAD'ART 2018 sous le soleil...

Peinture (Nell Eoche), bijoux (Laure Perron) et poésie de papier (Fabienne Rio) au Gelin.

3 amies minahouettes qui vous accueillent et créent devant vous !

 

RAD'ART 2018 sous le soleil...

Lise Tharreau, plasticienne, avait investi la médiathèque avec ses tissages papier, ses écritures et ses corrections orthographiques ...

RAD'ART 2018 sous le soleil...

Et pas moins de 40 autres artistes !!!

Vous n'êtes pas venu ?

Pensez-y en 2019 ....

 

 

Partager cet article

Repost0

100 dentellières attendues à Locmiquélic

Publié le par Marylis Costevec

   Rassemblement dentellier  de l’Ouest  

 

Elles sont bretonnes, vendéennes ou normandes et sont passionnées de dentelle. Elles se retrouveront à Locmiquélic le samedi 28 septembre à la salle omnisports (16, place Théo Jaffré) de 10 h à 17 h 30.

Accueillies par la section Art et tradition du PLL (Patronage Laïque de Locmiquélic), elles  vous présenteront leurs travaux. Vous pourrez admirer leur dextérité dans le maniement des fuseaux  ou leur minutie dans le travail à l’aiguille.

Vous pourrez même vous y mettre !

Un événement à ne pas manquer !

 

29 - septembre  2019 : C'est passé ! Pour voir le compte-rendu , cliquez sur le lien :

 

Partager cet article

Repost0

Locmiquélic - Journées du patrimoine 2019 - Plus de 100 personnes au fort de Pen-Mané

Publié le par Marylis Costevec

  Plus de 100 personnes 

    au fort de Pen-Mané  

 

Plus de 100 personnes sont venues écouter  Soazig Le Hénanff raconter l'histoire du fort de Pen-Mané et de la rade de Lorient

Ce dimanche 22 septembre, plus de 100 personnes se sont présentées au fort de Pen-Mané. Soazig Le Hénanff, guide conférencière leur a raconté les circonstances de la construction de cet ouvrage à cornes qui domine la rade de Lorient, ouvrage qui fut restauré à la fin du siècle dernier dans le cadre des chantiers d'insertion.

 

Elle a  expliqué son architecture, parlé de l'évolution du site et de son réemploi au XXème siècle, d'abord par la marine nationale qui y installa une station de TSF, puis par l'occupant allemand qui construisit le bunker qui alimentait une station de démagnétisation des navires ...

Les participants ont écouté avec attention l'histoire de la Compagnie des Indes, l'histoire de la guerre de sept ans que les historiens actuels considèrent comme la première guerre mondiale et dont certains épisodes se sont déroulés sur nos côtes,

Cette visite a été l'occasion de découvrir plus largement l'importance et le rôle de la rade de Lorient dans l'histoire mondiale depuis la fin du XVIème siècle.

Cette visite était organisée par la ville de Locmiquélic en partenariat avec le Comité d'Histoire qui a été heureux de vous y accueillir.

 

Publié dans patrimoine

Partager cet article

Repost0

Les derniers jours d'une école ... Exposition ...

Publié le par Marylis Costevec

 EXPOSITION 

  à la médiathèque 

"""""""""""""""""""""""""

ART et HISTOIRE font bon ménage

"""""""""""""""""""""""""""

 

 

Explorer le temps, le mesurer et le matérialiser, étudier les évolutions et les ruptures qui se produisent au fil des siècles …

Historienne mais aussi plasticienne, Marylis Costevec s’intéresse au temps qui passe, à ce que l’on en fait, aux marques qu’il laisse sur son passage, aux souvenirs qui subsistent ou  qui s’effacent, à ceux que l’on s’efforce de retrouver et à ceux que l’on voudrait oublier …

La déconstruction de la vieille école communale et les sentiments contradictoires qu’elle a provoqués au sein de la population n’ont pas manqué de l’interpeler.

Cette exposition qui rappelle l’agonie de l’ancien bâtiment fait face à la toute nouvelle école et cette confrontation résume le ressenti des habitants, écartelés entre regrets et espoir.

Le temps passe, les générations se suivent ...

Renoncements et renaissances, les pages se tournent inéluctablement.

« Tout passe, tout s’efface ! » écrivait Philoména Georgeault-Jouan qui inaugura cette école en 1896.

Chaque chose et chacun s’inscrivent dans l’histoire, laissent une trace et  laissent la place …

 Ainsi va la vie …

NB - des objets, et manuels en usage dans l'école il y a bien longtemps ainsi que des photos anciennes sont exposées  dans une vitrine :

 

Venez bavarder autour des photos,
partager vos émotions
et vos souvenirs
Samedi 12 octobre 2019 à 11 H
Mardi 15 octobre entre 16 et 18 H

Partager cet article

Repost0

Philomène admirait Brizeux

Publié le par Marylis Costevec

  Philoména et Auguste Brizeux  

 

Philoména Georgeault-Jouan (1861-1937) puisait son inspiration dans son quotidien et ses poèmes nous parlent de la vie à Locmiquélic et aux alentours à la fin du XIXème siècle.

Le 9 septembre 1888, Lorient érigea une statue à la mémoire d’Auguste Brizeux (1803-1858). Elle fut installée dans le square qui bordait la vasière de Kergroise, là, juste en face de l’embarcadère de Pen Mané. On y parvenait aisément en descendant de la vedette après avoir longé le quai de Rohan.

Philoména aimait s’y rendre.

Dans ce poème, elle clame son admiration pour le poète, un peu oublié aujourd’hui même si des établissements scolaires et un cercle celtique portent son nom.

Elle déplore aussi les incivilités commises à l’encontre de l’effigie de celui qui l’inspire … Eh oui, ce n’est pas nouveau !

 

Dessin paru dans "le monde illustré" du 15 septembre 1888, dans'un article écrit au moment de l'érection de la statue d'Auguste Brizeux à Lorient. (Source gallica - BNF)

 

                                   A la mémoire de Brizeux

 

C’est moi, c’est moi, Brizeux, oh ! ne fais pas un geste ;

Tu me connais déjà, ne suis-je point ta sœur ?

A mon cœur comme au tien parle une voix céleste,

Voix qui, seule ici-bas me fait croire au bonheur.

 

Voilà pourquoi je viens, quand la foule te quitte,

M’inspirer près de toi, te parler et te voir.

Tu m’entends, n’est-ce pas ? Brizeux, réponds-moi vite,

Poète qui compris et l’amour et l’espoir.

 

Toi qui, tendre et touchant sus connaître la femme ;

Toi qui pus la chanter après l’avoir chérie,

Toi qui même à l’athée, fis entrevoir une âme

Sous le corsage blanc de ta chaste Marie.

 

Oh ! parle-moi !... Faut-il m’approcher de ta bouche ?

Tu es si grand, vois-tu … Moi si petite hélas !

Je dois bien me hausser pour que ton pied me touche,

Mais aller à ton cœur, oh ! je ne le puis pas.

 

Et pourtant je voudrais de ma main frémissante,

Caresser ce front pur où germèrent tes chants ;

Je voudrais, ô Brizeux que ma lyre inconstante

Sut parfois te charmer par quelques sons touchants.

 

Oh ! je voudrais au moins, jeune Breton de marbre,

Protéger ta statue des vandales honteux,

Et mettre sur ton chef la branche de cet arbre

Que je courbe pour toi.

                                            Fais-moi grandir, Brizeux !

 

Philoména Georgeault-Jouan

 

Le parc Brizeux a été détruit par les bombardements pendant la seconde guerre mondiale. On peut désormais voir la statue du poète dans le parc Chevassu à Lorient. Si vous ne connaissez pas ce parc, allez-y ! C'est une bien agréable promenade.

 

inaugurée  le 9 septembre 1888, la statue de Brizeux avait été dressée dans un parc situé au bord de la vasière de Kergroise. Suite aux bombardements de la seconde guerre mondiale qui détruisit ce parc, la statue fut déplacée. On peut la voir aujourd'hui dans le parc Chevassu
La statue de Brizeux dans le parc Chevassu à Lorient.

 

N B : Il ne reste que 2 exemplaires de la réédition des poèmes de Mme Georgeault-Jouan (nouveau tirage envisagé.)

Pour vous le procurer, télécharger le bon de commande où laissez un message dans la rubrique contact.

Publié dans Personnages, femmes, poésie

Partager cet article

Repost0

Quel vin avec les langoustines ?

Publié le par Marylis Costevec

Quel vin avec les langoustines ?

Quoi de meilleur qu'un joli plat de langoustines ?

Nature ou avec de la mayo, vous êtes sûr de vous régaler.

Envie d'innover ? Vous trouverez plein d'idées sur le net : au basilic, à l'estragon ou au curry, à l'américaine ou en cassolette. Incontounables dans les timbales et vol-au-vent de poisson, délicieuses dans les tartes salées ....

N'oubliez pas de nous donner vos préférences !

ET POUR LE VIN ? nous direz-vous ...

Vous avez peut-être vos habitudes ... et faites-nous en part

mais tentez donc les associations proposées par un sommelier et donnez-nous en des nouvelles !

Partager cet article

Repost0