Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La mort de "papillon", chanteur ambulant ...

Publié le par Marylis Costevec

Les actes d'état-civil nous réservent parfois des surprises et nous renseignent sur la vie d'autrefois.

BNF gallica

Nous avons retrouvé l'acte de décès de "Papillon". Il était chanteur ambulant et est décédé le 25 mars 1903 à Locmiquélic. C'était un mercredi.

Il fut "frappé d'apoplexie au moment où il chantait dans les rues de Locmiquélic"*

Ce petit bonhomme (1, 55 m) d'une soixantaine d'années avait une petite barbe taillée en pointe, grise comme ses cheveux. Il se déplaçait avec ses deux béquilles et gagnait sa vie en vendant les textes des chansons qu'il interprétait.

Dans le journal qui relate ce fait, on dit qu'il "paraissait d'une condition qui n'est généralement pas celle des chanteurs de ce genre".

Nul ne connaît son nom. On ne sait pas d'où il vient. On constate son décès et on l'enterre.

Ce n'est que trois mois plus tard que l'on en apprend plus sur le personnage : l'officier d'état-civil de la section reçoit une note du tribunal civil de Lorient et écrit en marge du registre que "Papillon" était né à Langoëlan le 7 mai 1839. Il s'appelait Isidore Nélec.

 

acte décès de PAPILLON, chanteur ambulant.

 

La police avait mené l'enquête ou quelqu'un s'était inquiété de son sort et le pleurait peut-être ...

 

Les chanteurs ambulants :

Les chanteurs de complaintes bretonnes sont mentionnés dans "La galerie bretonne" d'Olivier Perrin (1761-1832). Ils sont présents dans tous les pardons au moins à partir du début du XIXème siècle et sans doute avant.

Leur répertoire évolue et au XXème siècle, il y ajoutent des chansons parisiennes .

Reproduction d'une carte postale éditée par Villard, Quimper représentant un chanteur populaire debout, monté sur une boîte, les chansons sur feuilles volantes étalées à ses pieds. Les spectateurs se pressent autour de lui avec en arrière-plan, des stands forains.
un chanteur ambulant au pardon de Sainte-Anne La Palud (Musée De Bretagne, Numéro d'inventaire : 988.0067.3)
Reproduction d'une carte postale éditée par Villard, Quimper représentant un chanteur populaire debout, monté sur une boîte, les chansons sur feuilles volantes étalées à ses pieds. Les spectateurs se pressent autour de lui avec en arrière-plan, des stands forains.
*Le progrès du Morbihan, 1er avril 1903

 

Partager cet article

Repost0

En 1920, le printemps était à l'heure...

Publié le par Marylis Costevec

20 mars 2020 :

Le printemps est là ! Après un hiver passé sous le signe du vent et de la pluie, le printemps est arrivé avec un peu d'avance mais on ne peut guère en profiter. On se calfeutre et on regarde le ciel bleu par la fenêtre ou au mieux dans son jardin quand on a la chance d'en avoir un.

Le monde fait face à une épidémie qui n'est pas sans rappeler celle qui avait sévi en 1918-1919.

 

20 mars 1920 :

               Il y a cent ans, nos ancêtres sortaient d'une période d'épreuves particulièrement éprouvantes : 4 ans d'une guerre meurtrière qui venait de prendre officiellement fin (le traité de Versailles signée le 28 juin 1919 n' a été promulgué que le 10 janvier 1920), une pandémie de grippe qui le fut encore plus, dit-on.

La vie était encore dure, la vie chère. On manquait à peu près de tout mais  l'espoir était revenu et on avait envie de faire la fête.

A Lorient, la mi-carême s'était déroulée sous une pluie battante avec des chars dans la rue et les spectateurs aux fenêtres mais une semaine plus tard, le printemps était là  et on ne boudait pas son plaisir :

"Les jours maussades sont encore tout près de nous. Le souvenir irritant du dimanche de la mi-carême est encore tout vif dans les mémoires de nos compatriotes. Hier c’était encore jours de bise et de pluie, c’était l’hiver morne qui semblait vouloir persister dans ses droits grisailles et tristes.

Tout à coup nous nous sommes éveillés au printemps. La première journée de la saison de lumière et de fleurs a été splendide. Dès l’aube on sentait une volonté de l’atmosphère de demeurer constante dans sa pureté magnifique et jusqu’au crépuscule, le ciel étendit  sa voute bleue sans tache sur la terre embrasée de soleil.

(…)

Comme c’était bon, ces tièdes rayons solaires qui demeuraient, en ce jour de repos dominical, la plus profonde et la plus unanime des satisfactions offertes à nos heures de loisirs. Chacun s’efforçait de vivre plus intensément ces minutes merveilleuses, prémices superbes d’un bel été.

(…) »

Le Nouvelliste du Morbihan, 23 mars 1920

 

Demain, c'est sûr ... il fera beau

Partager cet article

Repost0

Coronavirus : repères et point sur les connaissances avec le Pr Matthieu Revest, infectiologue

Publié le par Jean Lévy

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Publié dans santé

Partager cet article

Repost0

Municipales à Locmiquélic (1er tour) : les urnes ont parlé...

Publié le par Marylis Costevec

La participation des Minahouets au premier tour des municipales a comme partout été affectée par l'épidémie de coronavirus mais plutôt moins qu'ailleurs :

56,83 % des inscrits (1888 sur 3322) se sont déplacés contre 44,64 % en moyenne pour l'ensemble du territoire.

 

Cette participation exceptionnelle dans des circonstances particulières s'explique sans doute par le fait qu'il n'y ait pas de cas déclarés sur la commune. Elle révèle aussi l'intérêt que les Minahouets accordent à la gestion de leur ville et une certaine tension due à l'existence de quatre listes concurrentes.

Deux listes plutôt orientées à gauche (N. Le Magueresse et C. Deprez) et deux listes plutôt conservatrices (Ph. Berthault et M. Prigent) se présentaient aux suffrages. Les scores obtenus montrent que la population est toujours plutôt de gauche (53,48 % pour 46,50%).

(Pour mémoire :

N. Le Magueresse avait été élue au second tour en 2014 avec 52,73 % des voix)

Les résultats du dépouillement au 15 mars 2020,

Liste conduite par

Voix

% inscrits

% exprimés

Mme Nathalie LE MAGUERESSE (LDVG)

549

16,52

29,72

M. Philippe BERTHAULT (LDIV)

465

13,99

25,17

Mme Cécile DEPREZ (LDIV)

439

13,21

23,76

Mme Marylène PRIGENT (LDIV)

394

11,86

21,33

(source : ministère de l'intérieur)

Il n'empêche que le suspense reste entier pour le second tour qui a été reporté (21 juin ?).

Les deux listes de gauche et celle de Ph. Berthault ont déclaré se maintenir. Le désistement de Marylène Prigent en sa faveur avancé par Philippe Berthault semble remis en question : Marylène Prigent aurait d'abord annoncé vouloir en discuter... Le 20 mars, on apprend dans la presse qu'elle aussi se maintient et que sa liste est déposée en préfecture.

Philippe Berthault va-t-il lui "tendre la main" comme il l'évoque dans le "télégramme" ce même jour ?

Sauf évolution des états d'esprit, les quatre listes pourraient donc s'affronter à nouveau au second tour. La participation sera peut-être plus importante puisque le scrutin devrait se tenir quand la situation sanitaire sera redevenue normale.

source : Ouest-France (https://www.ouest-france.fr/bretagne/locmiquelic-56570/muncipales-locmiquelic-la-maire-sortante-bousculee-)

https://www.letelegramme.fr/morbihan/locmiquelic/municipales-a-locmiquelic-philippe-berthault-et-marylene-prigent-ne-feront-pas-liste-commune-20-03-2020-12529659.php

Affaire à suivre...

 

Partager cet article

Repost0

Locmiquélic, Adolphine Bonnet et les magnolias...

Publié le par Marylis Costevec

A Locmiquélic, les magnolias sont en fleurs et il y en a beaucoup.

Qui sait ? Adolphine Bonnet y est peut-être pour quelque chose !

Aujourd'hui, Adolphine Bonnet (Madame Ernest Barutin) est totalement oubliée. Enfin presque ! Une rue porte son nom à Muret en Haute-Garonne, à quelques 50 kms de Villefranche de Lauragais où elle vécut.

Elle eut son heure de gloire en 1868 quand elle reçut le prix Maillé-Latour-Landry (prix de littérature et de philosophie) décerné par l'Académie pour encourager de jeunes écrivains dans la carrière des lettres :

L'auteur d’un volume de vers, les Chants de l’âme, Mlle Adolphine Bonnet, jeune personne élevée dans la retraite, loin de Paris, est désignée pour le prix Maillé-Latour-Landry, après la lecture inattendue et vraiment poétique de quelques-uns de ses chants religieux.

Abel-François VILLEMAIN RAPPORT SUR LES CONCOURS DE L’ANNÉE 1868. DE M. VILLEMAIN SECRÉTAIRE PERPÉTUEL DE L’ACADÉMIE FRANÇAISE

Adolphine et Philoména :

 

On ne peut en douter : Philoména Georgeault-Jouan, une poétesse qui enseigna à Locmiquélic de 1881 à 1919 s'est beaucoup inspirée de son oeuvre. Elle y a manifestement puisé des idées ; certains titres de poèmes sont presque identiques !

Nos aïeules (et aïeux ?) ont donc été indirectement nourri.e.s de l'imaginaire d'Adolphine Bonnet. Indirectement mais aussi directement puisque huit textes de la poétesse méridionale figurent dans la petite anthologie que Philoména Georgeault-Jouan publia en 1897*.

C'est d'ailleurs la seule voix féminine autre que celle de Mme Georgeault qui s'exprime dans ce recueil.

Il est temps de vous faire découvrir ce sonnet qui évoque la fleur de magnolia et qui résonna autrefois à l'école et dans les chaumières de Locmiquélic :

 

 

 

 

*L'Ecrin Scolaire, morceaux choisis d'auteurs contemporains (...) réunis et annotés par Mme Georgeault-Jouan

 

Pour découvrir d'autres poèmes  d'Adolphine Bonnet:

Le chant de l'âme publié en 1864 et Fleurs d'été publié en 1872 ont été réédités par la BNF. Les originaux sont consultables en ligne :

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54696207

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56272426

Publié dans flore et faune, femmes, poésie

Partager cet article

Repost0

Elections Municipales (Locmiquélic) - Les promesses de campagne...

Publié le par Marylis Costevec

4 listes sont en lices pour les municipales des 15 et 22 mars 2020.

A ce jour (13 mars 2020), les 4 programmes ont été distribués.

On connaît l'ordre des candidats pour les quatre listes.

Vous pouvez les consulter et les télécharger sous les affiches :

 

Patrice Jéhanno, cuisinier, 47 ans, adjoint sortant ;

Hélène Nio, secrétaire comptable OGEC, 47 ans, adjointe sortante   ;

Benjamin Batard, sapeur-pompier professionnel, 41 ans ;

Guylaine Le Kernec, sans activité professionnelle, 55 ans ;

Didier Yver, président école de musique SONAM, 58 ans.

Marie-Pierre Herbaux, retraitée, 70 ans, adjointe sortante  ;

André Le Garzic, retraité cadre bancaire, 72 ans ;

Émilie Hivert-Collas, professeur des écoles, 38 ans ;

Steven Kerdudo, consultant en développement d’entreprise, 34 ans, conseiller sortant   ;

Christelle Ruault, responsable Pôle Marée, 49 ans ;

Alain Houlou, professeur d’université, 72 ans ;

Yveline Chantelou, retraitée infographiste, 72 ans ;

Erwann Le Chevalier, enseignant IUT, 45 ans ;

Séverine Schamber, formatrice coordinatrice pour adultes, 50 ans ;

Pascal Pistien, agent administratif, 47 ans ;

Nathalie Meledo-Zemia, directrice de Scop, 49 ans ;

Marc Geourjon, enseignant, 56 ans, adjoint sortant ;

Hélène Bariou, assistante commerciale, 39 ans ;

André Le Bihan, cariste, 59 ans ;

Marylène Bonnet, retraitée auditeur qualité, 69 ans ;

Alain Hego, retraité ingénieur, 75 ans ;

Maria Besson, professeure certifiée de mathématiques, 53 ans ;

Mathieu Refregier, responsable technique sportif, 50 ans, conseiller sortant   ;

Sonia Hémon, artisan sellier, 50 ans, adjointe sortante   ;

Bernard Le Marec, retraité de DCNS, 67 ans ;

Marie-Lise Le Breton, retraitée banque, 71 ans, conseillère sortante   ;

Voir et télécharger le programme :

IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

  AVEC et POUR LOCMIQUELIC 

 

 

Philippe Berthault (tête de liste), retraité de la gendarmerie, 61 ans, conseiller ;

Sylvie Izaguirre, retraitée des affaires maritimes, 56 ans ;

Stéphane Dreano, cadre supérieur de santé infirmier, 39 ans ;

Anne-Marie Corlay, retraitée enseignante, 62 ans ;

Eric Enizan, retraité de la Marine nationale, 57 ans ;

Danièle Toulemont, retraitée du commerce de matériel médical, 72 ans ;

Christian Cazeaux, retraité agent de maîtrise, 62 ans ;

 Annie Blaizot, retraitée chauffeur de transport en commun, 62 ans ;

 Ronan Borgnic, sapeur-pompier professionnel, 40 ans ;

 Nathalie Guillerme, adjoint administratif, 50 ans ;

Jean-Claude Guidal, électromécanicien, 57 ans ;

Maryannick Zago, retraité des collectivités territoriales, 66 ans ;

Johan Moller, technicien de maintenance informatique, 39 ans ;

Anne Le Lausque, infirmière hygiéniste, 53 ans ;

André Ruyet, retraité responsable technique, 66 ans ;

Marie-José Le Quer, retraitée agent de La Poste, 57 ans ;

Guillaume Le Borgne, paysagiste élagueur, 27 ans ;

Danielle Hortin, sans profession, 60 ans ;

Yves Jegourel, chauffeur de transport en commun, 61 ans 

Michelle Lades, retraitée assistante de direction, 72 ans ;

Florent Jego, agent de sécurité, 48 ans ;

Frédérique Trehin, auxiliaire de vie à domicile, 47 ans ;

Thierry Flahat, retraité patron pêcheur, 57 ans ;

Janique Bouter, secrétaire, 62 ans ;

Sylvain Kerzerhro, étudiant en soins infirmiers, 22 ans ;

Anaïs Simon, agent des services hospitaliers, 21 ans ;

Nicolas Le Blanc, cadre supérieur, 53 ans.

 

Voir et télécharger le programme :

IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

  LOCMIQUELIC CITOYENNE 

 

1 - Cécile Deprez, né(e) en 1973, Conseillère à l'emploi

candidat aux élections des communautés de communes.

2 - Franck Gaubert, né en 1972

Professeur spécialisé des écoles

candidat aux élections des communautés de communes.

 3 - Claire Simon Le Mézo, née en 1975

Attachée territoriale

        Conseillère municipale
4 - Olivier Pédron, né en 1951

Retraité cadre du spectacle

5 - Marie-Laure Lamy, née en 1976

Directrice d'association

6 - Max Schaffer, né en 1984

Directeur d'association

7 - Lucie Montier, née en 1985

Responsable administrative et financière

8 - Michel Broutin, né en 1950

Retraité cadre d'association

9 - Annette Massot, née en 1950

Retraitée de l'éducation nationale

10 - François Nicolle, né en 1953

Retraité proviseur

11 - Astrid Kerjean-Dujardin,

née en 1953

Profession Retraitée secrétaire

12 - Charles Robert, né en 1977

Concepteur de maisons en bois

13 - Florence Pays, née en 1959

Aide-soignante

14 - Corentin Le Roy, né en 1989

Chargé de production

15 - Stéphanie Merlo, née en 1977

Chargée de communication

16 - Gérard Kerjean, né en 1950

Directeur d'hôpital honoraire

17 - Sylvie Lemonnier, née en 1975

Ingénieur d'études

18 - Raphaël Baldos, né en 1973

 Journaliste

19 - Isabelle Marchand, née en 1965

Éducatrice spécialisée

20 - Aurélien Bruchec, né en 1982

Enseignant

21 - Marisabel Sanchez, née en 1971

Enseignante certifiée en espagnol

22 - Michel Gaudin, né en 1961

Dessinateur indépendant

23 - Priscille Goguet, née en 1984

Professeur des écoles

24 - Claude Courtet; né en 1968

Gérant de société

25 - Gwenn Le Potier, née en 1978

Contractuelle fonction publique territoriale

Mandats en cours : Adjointe
26 - Jean-Pierre Bonert, né en 1955

Retraité de la fonction publique d'Etat

27 - Sylvie Journaux, née en 1959

Retraitée conseillère d'éducation

28 - Maxime Peytavin, né en 1980

Professeur des écoles

29 - Sophia Nabti, née en 1983 Responsable de structure touristique

 

Voir et télécharger le programme :

 

IIIIIIIIIIIIIIIIIII

 

  LOCMIQUELIC 2020 

 

 

Marylène Prigent, chef d’entreprise, 52 ans, conseiller ;

Didier Tanguy, officier à la retraite, 55 ans ;

Jacqueline Le Terrien, retraitée de la fonction publique, 66 ans, conseiller ;

Marc Chaty, officier de gendarmerie en retraite, 60 ans ;

Astrid Lutz, professeur de piano, 51 ans ;

Guy Jaunault, chef d’entreprise dans le bâtiment, 67 ans ;

Gaëlle Vlody, commerçante, 41 ans.

Eric Paturel, chef d’entreprise dans l’immobilier, 56 ans, conseiller ;

Joëlle Le Gulluche, retraitée de la fonction publique, 64 ans ;

Didier Le Magueresse, retraité de la DCNS, 67 ans 

Ginette Boedec, retraitée EDF-GDF, 70 ans ;

Jean-Yves Le Glouahec, retraité de la fonction publique, 69 ans, conseiller 

Marie-Gabrielle Ribette, juriste, 59 ans, conseiller ; 

Xavier Hergt, chef d’entreprise (formation sécurité), 44 ans ;

Marie Corvec, ostréicultrice, 27 ans ;

Nolan Garzuel, artisan électricien, 22 ans ;

Querré Nadine,

Yvon Burel, retraité des transports, 66 ans ;

Jocelyne Le Rouic-Bingler, mère au foyer, 70 ans ;

Guy Du Chaffaut, directeur système d’information à la retraite, 69 ans ;

Marie Le Floch, infirmière libérale, 45 ans ; 

Dominique Dessaint, éducateur sportif, 48 ans ;

Béatrice Du Chaffaut, infirmière libérale à la retraite, 67 ans ;

Florian Le Diraison, fonctionnaire de police, 53 ans ;

Marie-Christine Bourdiec, adjoint technique territorial, 60 ans ;

Francis Raharison, comptable et interprète traducteur assermenté du Tribunal, 79 ans ;

Gabrielle Quéré, retraitée du Ministère des affaires étrangères, 75 ans ;

 

Voir et télécharger le programme :

 

 

 

Publié dans vie locale

Partager cet article

Repost0