Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

7 articles avec locmiquelic

Un mystère qui s'éclaircit...

Publié le par Marylis Costevec

Quand on fait de l'histoire, il ne faut jamais désespérer !

Aujourd'hui, 10 avril 2020, nous trouvons la réponse à une question qui nous taraudait depuis plusieurs années.

En 2015*, nous écrivions l'histoire rocambolesque de la première municipalité de Locmiquélic, élue le 30 novembre 1919 remise en question le 22 décembre, les élections ayant été invalidées (il y avait 2 conseillers de trop)

Nous racontions comment cette municipalité avait, malgré tout, dû gérer les affaires de la toute nouvelle commune avant de démissionner en bloc le 19 janvier 1920.

Malgré cette démission, on voit les élus continuer à prendre des décisions et surprise, le 6 mars, le préfet déclare "bonnes et valables les élections du 30 novembre 1919". Le maire, Jean-Louis Danic et ses conseillers restent donc en fonctions.

Alors, lorsque nous avons lu dans "Le Nouvelliste" du 4 avril 1920, que le préfet acceptait la démission de Jean-Louis Danic, nous nous sommes posé de nombreuses questions.

Nous avions bien imaginé que le premier édile de la commune avait envoyé une nouvelle lettre de démission personnelle après le 6 mars mais nous n'en trouvions mention nulle part.

Et aujourd'hui, bingo ! nous trouvons un entrefilet dans "le courrier de Pontivy et de son arrondissement" du 11 avril 1920 :

 

 

Et bien voilà ! Nous avons résolu une partie de l'énigme !

Alors qui sait ? un jour peut-être, on découvrira pourquoi Jean-Louis Danic avait définitivement renoncé à son fauteuil !

Nous vous tiendrons au courant ! C'est promis !

La suite du feuilleton ...

Voilà donc notre commune sans maire.

Que va-il se passer ?

Voilà encore une info que nous découvrons dans le Nouvelliste de Bretagne du 12 avril 1920 :

"Vendredi 8, le conseil municipal s'est réuni. A l'unanimité, les conseillers ont décidé d'offrir la charge de maire à M. Jean-Louis Dréanno, ancien second-maître voilier de la marine, en retraite à Kerderff. L'honorable élu ayant refusé de ceindre l'écharpe à glands d'or, le conseil municipal a démissionné en bloc".

Nouvelle impasse !

La suite ? vous la connaissez si vous vous êtes procuré notre publication spéciale :

*CHL, Du service de la Nation au service de la commune, Jean-Louis Danic (1859-1936), 1er maire de Locmiquélic, C'était hier, édition spéciale N° 2, décembre 2015, pages 51-55. (disponible par correspondance, nous contacter)

Partager cet article

Repost0

Le premier conseil municipal de Locmiquélic

Publié le par Marylis Costevec

Le 30 novembre 1919, les Français élisaient leurs nouveaux conseils municipaux d'après guerre.

A Locmiquélic, c'était un jour vraiment particulier : on élisait le tout premier conseil municipal, la commune venant tout juste d'être créée le 22 octobre par un décret du président Poincaré.

A notre grand regret, nous n'avons pas trouvé le procès verbal des élections. Nous ne savons donc pas combien d'électeurs se sont déplacés pour ce vote qui n'était que symbolique puisqu'il n'y avait qu'une seule liste* ! 

undefined
L'école de Locmiquélic au début du XXème siècle.

Nous supposons que le bureau de vote était installé à l'école des garçons comme pour le scrutin précédent (élections législatives du 16 novembre 1919)

Nous pouvons seulement vous donner le nom des membres du premier conseil municipal, dans l'ordre où ils apparaissent dans le procès-verbal de l'élection du maire et des adjoints qui eut lieu le 10 décembre suivant. Nous supposons que l'ordre tient compte du nombre de voix obtenues par chacun.

Nous ignorons l'âge et la profession de la plupart de ces hommes.

Qui sait ? un  de vos ancêtres en faisait peut-être partie et dans ce cas vous pourrez peut-être nous aider à mieux les connaître.

Les voici :

Jean-Louis DANIC, premier maître  en retraite, ancien conseiller municipal de la section

Georges SCOLAN

Albert GUYONVARCH

Joseph LUCAS

Joseph PERRONO, pilote

Onésime LUHO

Henri LE VEU, ouvrier au port

Pierre PADELLEC

Jean Marie RIO

Ludovic LUCAS

Joseph TREQUESSER

Julien RIO

Félix RIOCH

Paul GASSER

Joseph BOZEC

Jean Louis DREAN

Patern FRAPPER, second maître vétéran en retraite

Joseph GUENNEC, ouvrier au port

Amédée (?) JANNOT

Eugène ROPERT, ouvrier au port, ancien adjoint spécial

Maurice TONNERRE

Joseph JEHANNO

 

En gras, les anciens du conseil municipal de Riantec

__________________

Jean Louis Danic, seul candidat, sera élu maire à l'unanimité (un bulletin blanc).

Il faudra deux tours pour choisir le premier adjoint : Patern Frapper.

Le second adjoint sera Jean-Louis Dréan.

___________________

 

Le jour de cette élection, les nouveaux élus étaient bien loin de se douter que les élections allaient être invalidées le 22 décembre : on avait élu 2 conseillers de trop ! Après de nombreuses péripéties, le 12 février 1920, le préfet signa un arrêté autorisant 23 conseillers à siéger et le 23 février un nouvel arrêté déclare "bonnes et valables" les élections du 30 novembre 1919*.  On respirait !!

Il va cependant falloir élire un nouveau conseiller puis un nouveau maire car Jean-Louis Danic avait démissionné.

 

* une seule liste selon  L'AVENIR du MORBIHAN du  6 décembre 1919.

* Nous avons relaté ces débuts difficiles dans notre publication consacrée à Jean-Louis Danic (toujours disponible : nous contacter).

 

 

Publié dans histoire, Locmiquélic

Partager cet article

Repost0

La cérémonie du 11 novembre 2019

Publié le par Marylis Costevec

 

Ce 11 novembre 2019, de simples citoyens, des anciens combattants  et une délégation de jeunes pompiers se sont recueillis devant le monument aux morts dans le cimetière de Locmiquélic.

Ils ont rendu hommage aux soldats qui ont donné leur vie pour la Patrie et  particulièrement à ceux qui sont tombés lors d'opérations extérieures récentes.

La cérémonie était conduite par Madame Nathalie Le Magueresse, maire et Alain Le Huec, président de la section des anciens combattants de la ville.

 

11 novembre 2019 : le défilé entre dans le cimetière.

 

Partager cet article

Repost0

La naissance de leur commune expliquée aux Minahouets

Publié le par Marylis Costevec

Le vendredi 4 octobre 2019, c'est environ cinquante personnes qui ont répondu à l'appel du Comité d'Histoire de Locmiquélic.

Des Minahouets, anciens et nouveaux mais aussi des Riantécois et des Port-Louisiens désireux d'en savoir plus sur l'histoire de cette jeune commune qui fêtera bientôt son centenaire.

 

 

Marylis et Lysiane leur ont raconté par le menu comment les 3 villages originels,  Locmiquélic, Kerderff et Nézenel, avaient vu pousser deux nouveaux quartiers (Pen Mané et Talhouet) après la construction du chemin d'intérêt commun et du débarcadère qui permettaient de relier Lorient au sud du Morbihan.

Elles leur ont expliqué comment ces villages avaient été dotés très progressivement des équipements destinés à faciliter le quotidien des habitants qui devenaient de plus en plus nombreux à la fin du XIXème siècle (écoles, chapelle, marché, bureau de vote ...)

Ils ont pu découvrir comment tout cela s'est accéléré après les élections municipales de 1892 et surtout de 1896 pour aboutir à la demande d'indépendance totale en 1905.

Le décret distrayant la section de Locmiquélic de la commune de Riantec n'a été signé qu'en 1919, 14 années plus tard. L'âpre discussion à propos de la ligne de séparation qui ne sera définie qu’en 1912 puis la première guerre mondiale expliquent cette longue attente.

Des cartes, des photos, des anecdotes qui ont fait rire ou sourire ont permis de se représenter la vie au bord de la rade et les rapports des Minahouets et des Culs Salés il y a 100 ans et plus.

 

Partager cet article

Repost0

Conférence : la naissance de la commune

Publié le par Marylis Costevec

 

Nous vous donnons rendez-vous à l’ARTIMON

le vendredi  4 octobre prochain à 20 h 30.

 

Quand le passé éclaire le présent !

Depuis le début de l’année 2019 et même avant, vous entendez parler du centenaire de la commune, centenaire qui a donné lieu à de nombreux événements.

La commune de Locmiquélic  a été créée le 22 octobre 1919 par le décret  du président Poincaré qui signait la séparation d’avec Riantec, la commune -mère,  définissait  les modalités de cette scission et fixait  les limites de son territoire.

Ce fut l’aboutissement d’un long processus et de débats acharnés que le Comité d’Histoire resituera  dans les contextes sociaux et politiques de l’époque à l’aide de cartes, documents officiels et photographies.

 

 

Partager cet article

Repost0

Ne pas confondre LOCMIQUELIC et LOCMIQUELIC !

Publié le par Marylis Costevec

être ou ne pas être à LOCMIQUELIC

Cette dénomination n'a pas toujours désigné le même territoire. Les limites actuelles de la commune ne datent que de 1959. Jusqu’en 1899, LOCMIQUELIC est un village de pêcheurs qui fait partie de la commune de Riantec comme Nézenel et Kerderff, situés eux aussi en bordure de la rade de Lorient. Ces villages voient leur population augmenter considérablement dans la seconde moitié du XIXème siècle. Il est décidé dès 1897 de créer une section électorale dotée d’un bureau d’état-civil qui élira ses propres conseillers municipaux. C’est entériné en 1899. La section de LOCMIQUELIC, du nom du plus gros village, est délimitée par la route qui relie Port-Louis à Hennebont, des remparts extérieurs (encore visibles avenue de Kerzo à Port-Louis) jusqu'aux Quatre chemins.* A partir de 1905, cette section demande son indépendance. Elle ne l’obtient qu’en 1919 après de nombreuses péripéties*. En 1919, la nouvelle commune de LOCMIQUELIC n’a pas les mêmes limites que la section de LOCMIQUELIC qui existait précédemment. Kervern et Sterville y ont été intégrés. En septembre 1959, un arrêté préfectoral rattache le village de Kerbel à la ville de Port-Louis après plusieurs années d'enquêtes, discussions et tractations.

Les habitants des plus petits villages de la section électorale puis de la nouvelle commune (Kerderff, Nézenel, etc…) continuent cependant à se différencier comme du temps où ils étaient Riantécois. Ils disent qu’ils vont à Locmiquélic à la messe, faire leurs courses ou visiter parents et amis et ceci de façon naturelle et courante jusque dans les années 60 et 70. Pour eux, Locmiquélic désigne toujours l'ancien village. Ils n’habitent pas à Locmiquélic mais à Pen Mané, Nézenel ou Kerderff d’autant plus que ces villages sont géographiquement séparés, distincts. Petit à petit, avec les nouvelles constructions, ils finiront par se rejoindre et le territoire appartenant aux villages originels deviendra difficile à appréhender. Aujourd’hui, la plupart des habitants admettent habiter à Locmiquélic mais on trouve encore quelques irréductibles qui refusent cette intégration en affirmant : « Pen Mané, ce n’est pas Locmiquélic ! »

*d'après étude de la liste électorale de 1911 (ADM, 1M cir. 27). *Pour le déroulement complet des opérations de scission, voir C’était hier N°3 ou Hors série N° 2. (http://leminahouet.free.fr/)

Les limites de Locmiquélic au fil du temps ( L = le village originel)

Les limites de Locmiquélic au fil du temps ( L = le village originel)

Publié dans Locmiquélic, histoire

Partager cet article

Repost0

Scissions hier, fusions aujourd'hui

Publié le par Marylis Costevec

au conseil municipal
au conseil municipal

Alors que la fusion de certaines communes fait la une des journaux et que cela donne des idées à certains, c’est peut-être le moment de se replonger au début du 20ème siècle et de retrouver l’ambiance des années qui ont précédé la naissance de la commune de Locmiquélic. En 1905, la séparation d’avec Riantec faisait l’unanimité au conseil municipal mais il a fallu attendre le 19 décembre 1912 pour qu’un accord soit trouvé sur la limite séparative. En 1911 et 1912, les séances du conseil ont été particulièrement houleuses. Jean-Louis Danic qui devint le premier maire de Locmiquélic en 1919 a été très actif à cette période. Le Comité d"Histoire de Locmiquélic a consacré plusieurs pages à ce sujet dans un numéro spécial qui raconte la vie du premier édile, éclairant d’un jour nouveau l’étude plus complète déjà publiée dans le N° 3 de leur publication périodique.

Pour en savoir plus sur la séparation des deux communes : Comité d'Histoire de Locmiquélic (CHL) , C'était hier ... N°3 et Hors série N° 2 (Jean-Louis Danic(1859-1936) premier maire de Locmiquélic): http://leminahouet.free.fr/

Publié dans Locmiquélic, histoire

Partager cet article

Repost0