Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

3 articles avec sante

Macérat huileux de bellis (Ma cueillette de pâquerettes)

Publié le par Françoise

Cet article est reposté depuis Le petit blog de Framboise.

Publié dans flore et faune, santé, remèdes

Partager cet article

Repost0

Coronavirus : repères et point sur les connaissances avec le Pr Matthieu Revest, infectiologue

Publié le par Jean Lévy

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Publié dans santé

Partager cet article

Repost0

Le souffle, c'est la vie ...

Publié le par Marylis Costevec

Une maladie qui ne pardonnait pas ...

-----------------------------

 

                    Vous vous souvenez peut-être avoir vendu des "timbres     antituberculeux" lorsque vous étiez enfant.

Cette collecte était destinée à informer la population et à financer la lutte contre le fléau qu'était la tuberculose. La maladie a tué un grand nombre de personnes en France jusqu'aux années 1950 ou la vaccination devint obligatoire pour les enfants scolarisés. Elle tue encore aujourd'hui plus de 4000 personnes de par le monde, chaque jour.

C'est le 4 février 1917 qu'eut lieu la première journée des tuberculeux. C'est "la Grande Guerre [qui acheva]} de révéler à la France le terrible danger que lui [faisait] courir la tuberculose." La promiscuité et les conditions de vie dans les armées [amplifiaient] la transmission du mal et des milliers de soldats [durent] être renvoyés dans leurs foyers.

L'Etat lança alors un appel à la population pour l'aider à soigner les combattants qui en étaient atteints. (voir l'affiche de propagande ci-dessous).

A Lorient, la première collecte eut lieu le 11 mars 1917.  Des enfants vendaient des insignes et bijoux à des prix allant de 10 centimes à 3 francs. Malgré le temps maussade, la pluie intermittente et les rafales de vent, ils recueillirent 1550 francs. "Une partie importante de cette somme sera employée au profit des réformés morbihannais de retour du front après avoir courageusement combattu pour la défense du sol national." annonce le Nouvelliste du Morbihan dans son article consacré à l'événement.

Y a-t-il eu une collecte à Locmiquélic ? Le journal ne le dit pas mais cela est très possible. Il y a en effet des soldats minahouets qui sont victimes de la maladie. Le site "Mémoire des Hommes"  signale au moins 6 décès par tuberculose pulmonaire pendant la Grande Guerre (5 à Locmiquélic, 1 à Salonique).

 

Le souffle, c'est la vie ...

Publié dans La Grande guerre, santé

Partager cet article

Repost0