Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

77 articles avec vie locale

Quand le soleil se couche derrière le port de commerce...

Publié le par Marylis Costevec

 

Par les temps qui courent, le soleil fait du bien au moral et il nous offre de belles lumières surtout quand il  découpe la silhouette des grues et des gros bateaux !

Quand le soleil se couche derrière le port de commerce...
Quand le soleil se couche derrière le port de commerce...
Quand le soleil se couche derrière le port de commerce...
Quand le soleil se couche derrière le port de commerce...
Quand le soleil se couche derrière le port de commerce...
Quand le soleil se couche derrière le port de commerce...
Quand le soleil se couche derrière le port de commerce...

à quai ce 28 novembre 2020 :

On leur a aussi tiré le portrait quand il faisait jour !

SEAMARLIN et LOWLANDS ANGEL à Kerroise le 28-11-20

le cargo LOWLANDS ANGEL (199 m, Liberia), arrivé le mercredi 25  décharge 40420 tonnes de soja et  doit appareiller le 1er décembre.

 

 

le pétrolier SEAMARLIN (188 m., Allemagne ) qui était chargé de 33 000 tonnes de gazole en provenance de Primorsk (Russie) :

 

Publié dans bateaux, commerce, vie locale

Partager cet article

Repost0

La commémoration du 11 novembre en 2020 à Locmiquélic : un comité restreint.

Publié le par Marylis Costevec

Journée nationale de commémoration

de la Victoire et de la Paix,

Hommage à tous les "Morts pour la France" 

 

En raison de la crise sanitaire, le public n'était pas autorisé à participer aux cérémonies commémoratives. C'est donc en Comité restreint que s'est effectué le dépôt de gerbe au pied de la stèle rappelant le sacrifice des "Enfants de Locmiquélic" qui ont donné leur vie pour la Patrie : on notait , aux côtés de Philippe Berthault, maire, la présence de Didier Tanguy, maire adjoint, Madame Nahalie le Magueresse, ancien maire, élue d'opposition, Alain Le Huec, président de l'UFAC de Locmiquélic.

 

 

 

 

Le discours du maire

Jean Yves Le Gloahec, conseiller municipal a d'abord évoqué la naissance de la commune et l'érection du Monument aux Morts, inauguré le dimanche 24 octobre 1920.

Une plaque portant les noms de deux marins disparus lors de la Grande Guerre dont il a retrouvé la trace a été rajoutée à l'arrière du Monument. Il s'agit de Gildas Le Corre, né à Locmiquélic (commune de Riantec) le 30 janvier 1892, fusilier-marin disparu à Steenstracte (Belgique) le 17 décembre 1914 et de Charles-Marie Scolan, né à Locmiquélic (commune de Riantec) le 28 décembre 1882, matelot-charpentier disparu le 18 mars 1915 à bord du BOUVET, coulé après avoir été touché par une mine dans le détroit des Dardanelles.

Le discours de Geneviève DARRIEUSSECQ, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la Mémoire et des Anciens Combattants, a été lu par le maire, Philippe Berthault :

 Il évoque la cérémonie de 1920. Ce jour-là, 'le peuple de France accompagne solennellement le cercueil du Soldat Inconnu sous les voûtes de l'Arc de Triomphe, saluant la mémoire de tous les soldats morts sous le drapeau tricolore."

En 2020, c'est Maurice Génevoix qui entre au Panthéon. "(...) Il y entre avec tous ses frères d'armes, ceux dont il a immortalisé le souvenir, l'héroïsme et les souffrances. (...) "

Pour lire le texte en entier, cliquer sur le lien ci-dessous.

Un jeune Locmiquélicain qui effectue son SNU (Service National Universel) a lu un texte de Maurice Génevoix qui est entré ce mercredi au Panthéon, ce texte qui se termine par la phrase d'anthologie :

« Ce que nous avons fait, c’est plus qu’on ne pouvait demander à des hommes. Et pourtant, nous l’avons fait »

Vous trouverez, plus bas un article sur Maurice Génevoix.

Discours de Geneviève DARRIEUSSECQ, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la Mémoire et des Anciens Combattants, prononcé lors de la journée nationale de commémoration de la Victoire et de la Paix, Hommage à tous les "Morts pour la France"

Partager cet article

Repost0

L’inauguration du Monument aux morts de Locmiquélic : un évènement fondateur de la commune ?

Publié le par Marylis Costevec

Le monument aux morts de la commune de Locmiquélic a tout juste 100 ans.

Jean-Luc BRUZULIER, docteur en histoire contemporaine, invité par le comité d'Histoire, devait nous expliquer en quoi l'inauguration de ce monument a été un évènement fondateur pour la commune (le 11 novembre 2020 à 16 h 30 dans la salle Artimon), .

Compte tenu de la fermeture de la salle ARTIMON, suite aux mesures anti-COVID19, la conférence est reportée à une date indéterminée. Nous vous tiendrons au courant...

 

Centenaire de l’inauguration

du Monument aux morts de Locmiquélic

 

 

L’inauguration du Monument aux morts de Locmiquélic :

un évènement fondateur de la commune ?

Le 24 octobre 1920, était inauguré en grande pompe le monument aux morts de la commune de Locmiquélic, soit moins de deux ans après la signature de l’armistice et un an après que ce quartier de Riantec ne soit devenu commune autonome. Cet édifice est l’un des 10 premiers à avoir été érigés dans le département.

Comment expliquer la célérité avec laquelle le comité va concevoir, construire leur monument en l’honneur de leurs morts pour la France ?

La conception originale du monument révèle les différentes significations que veulent donner les Minahouets de 1920 à leur mémorial qui n’est cependant pas le seul signe de leur reconnaissance envers le sacrifice des 140 enfants de Locmiquélic qu’ils veulent honorer. Néanmoins, cette histoire n’a pas été exempte de débats révélateurs d’une volonté de la société de sortir de cette longue guerre.

 

Par M. Bruzulier J.-L.

Chercheur associé au centre de recherche en Histoire TEMPORA, Université de Rennes 2

Professeur d’Histoire contemporaine en classe préparatoire

Actuellement travaillant à un ouvrage sur les Monuments aux morts et les politiques mémorielles dans les communes du Morbihan après la première guerre mondiale.

Partager cet article

Repost0

septembre 2020 à Kergroise ...

Publié le par Marylis Costevec

4 septembre

 

4 h 37 : Départ de CEPHEUS OCEAN (229 m., Panama) suivi des deux remorqueurs qui l'ont aidé à faire demi-tour en rade (évitage). Il  a déchargé 62180 tonnes de soja brésilien. Cap sur HAMPTON MARINE (côte est des USA).

 

à quai :

SKUTEVIKEN(130 m, France), Il livre 7000 tonnes d'hydrocarbures.

 

 

5  septembre

6 H 24 ; départ de SKUTEVIKEN pour Donges

7 h 21 ; arrivée de LAGA (99 m., Espagne). Il vient de Leixoes (Porto, Portugal). Il va charger 3500 tonnes de pneus broyés destinés à l'exportation.

LAGA à Lorent le 8 septembre 2020

 

7 septembre

20 h 36 : arrivée du tanker HAFNIA MAGELLAN (180 m., Singapour) en provenance d'Anvers (Belgique) avec des gazoles (29 154 tonnes).

8 septembre

17 h 30 : départ de LAGA pour Agadir

9 septembre :

16 h 38 :  départ du pétrolier Haffnia Magellan pour Anvers

Mohac à Kergroise le10 septembre 2020

17 h 45 : arrivée de  MOHAC  (135 m., Panama) avec 4960 tonnes de tournesol en provenance de Mariupol (UKRAINE)

Wilson SKY à Kergroise le 10 septembre

22 h 50 : arrivée de  WILSON SKY (90 m., Norvège) en provenance de Castletown (IRLANDE) avec 953 tonnes de calcaire marin.

10 septembre

20 h 40 : départ de WILSON SKY pour SAN CIPRIAN (Espagne).

11 septembre

14 h 30 : départ de MOHAC pour Rotterdam

LONE, cargo de 160 m. en escale technique à Kergroise le 13 mai 2020

Arrivée de LONE (cargo de 160 m. ; Antigua Barbuda)  en escale technique.

 

15 septembre :

10 h 15 : arrivée de SKUTEVIKEN (160 m. France) en provenance de Donges avec 8 300 tonnes de produits pétroliers.

Voir photo du 4 septembre

 

17 septembre

Le cargo GREAT MIND (225 m.) immatriculé à Hong Kong s'est amarré à Kergroise le 17 septembre à 5 h 30 après avoir attendu dans les courreaux l'aide des pilotes et des remorqueurs du port.

Il arrive de  San Lorenzo (Brésil ?) via Ringaskiddy (Irlande). Il s'apprête à décharger 15 450 tonnes de soja.

le 19 septembre,

  STOLT REDSHANK (91 m.STOLT REDSHANK) en provenance de Bordeaux avec 2800 tonnes d'EMHV (biocarburants)

20 septembre

départ de STOLT REDSHANK

7 h ; départ de GREAT MIND. Cap sur Mississipi Grove (USA) où il est attendu le 5 octobre.

 

21 septembre

AMEDEUS AMETHIST à Lorient Kergroise le 22 septembre 2020.

4 h 45 : arrivée de AMADEUS AMETHIST (88 m., Pays Bas) en provenance de Rotterdam avec 2450 tonnes de drèches de maïs

KRITI RUBY à LOrient Kergroise le 22 septembre 2020

7 h 45 : arrivée du pétrolier  KRITI RUBY (183 m., pavillon grec) qui décharge 29 000 tonnes de gazole.

23 septembre

8 h 35 : départ de KRITI RUBY qui va se mettre à l'ancre dans les coureaux.

11 h 50 : départ de AMADEUS AMETHIST. Cap sur PASAJES (Pays basque espagnol.

24 septembre

 6 h : SKUTEVIKEN ( 130 m., France) de Brest avec 6500 tonnes de produits pétroliers.

26 septembre :

 0 h 30 : arrivée du pétrolier SANDVIKEN (130 m., France) de Donges.

12 h 30 ; départ de SANDVIKEN pour La Pallice

SANDVIKEN quitte la rade de Lorient le 26 septembre 2020

19 h 40 ;  STOLT REDSHANK (91 m.,Grande Bretagne) en provenance de Brest  avec 883 tonnes d'EHMV (biocarburants) s'amarre à Kerfroise.

27 septembre

8 h 30 départ de STOLT REDSHANK

INA LEHMAN à Kergroise le 29 septembre 2020

9 h 20 : arrivée de INA LEHMAN qui doit charger 2200 tonnes de bois broyé (export)

 

29 septembre

14 h 30 : départ de INA LEHMAN  : cap sur la Suède avec son chargement de bois broyé.

 

ATTENDUS

 

 2 octobre : ARKLOW ABBEY (120 m., Irlande ) en provenance de CARBONERAS (Sud-Est de l'Espagne) avec 7504 tonnes de ciment.

3 octobre : HERMAS (90 m., CHYPRE) en provenance de RISOYHAMN (Norvège) avec 4521 tonnes de calcaire marin.

 

 

 

 

A SUIVRE ...

 

Publié dans vie locale

Partager cet article

Repost0

Succulent, le raisin qui pousse à Locmiquélic …

Publié le par Marylis Costevec

 

photo R. R.

Ah : Il la bichonne, sa treille, notre ami Rémy et il en est bien récompensé !

Voilà bien une quinzaine d’années qu’il l’a plantée, bien exposée au sud,  en souvenir de toutes celles qui avaient survécu dans le quartier du Rollo dévasté par les bombardements.

Il la soigne, il la taille et surveille attentivement la croissance des grappes qu’il déguste chaque année avec satisfaction ! Pas d'engrais, pas de pesticides, c'est tout bio !

Cette année, il a fait goûter ses précieux grains aux membres du Comité d’Histoire qui furent fort agréablement surpris : extrêmement sucré, très parfumé (une saveur qui s’apparente à celle du muscat). Qui a dit qu’en Bretagne, on ne produisait que du raisin acide ?

 

Allez, les Minahouets ! Plantez donc la vigne, sans hésiter ! Un peu de patience, de bons soins  et vous allez vous régaler !

 

Partager cet article

Repost0

KOMZ ME RER vend ses crustacés à Sainte-Catherine

Publié le par Marylis Costevec

Un mois déjà que Locmiquélic accueille le caseyeur KOMZ ME RER.

Ce mardi 11 août, il vendait directement sa pêche sur le ponton de Sainte-Catherine où il s'amarre tous les soirs.

Les clients se sont pressés pour acheter les araignées pêchées dans la journée. Ceux qui veulent du homard doivent le commander.

Il sera là les mardis et vendredis à partir de 17 heures.

Partager cet article

Repost0

Kergroise en août 2020

Publié le par Marylis Costevec

2 août

Coral Topaz a quitté les coureaux où il était à l'ancre depuis le 25 juillet. Il fait route vers Dunkerque où il est attendu le 4 août.

CORAL TOPAZ dans les coureaux de Groix le 31 août 2020

 

 

Le 5 août

FLUVIUS PLYM à Kergroise (Photo Joel Guillemoto)

FLUVIUS PLYM, (90 m, Bahamas en provenance d'Amsterdam (port d'Ijmuiden) avec 2140 tonnes de tournesol.

le pétrolier SKUTEVIKEN (130 m., France) à Lorient le 5 août 2020 _ photo J Guillemoto

 

Le 6 août

7 h 30 : arrivée du tanker CB CARIBIC (183 m, Portugal)

CB CARIBIC à Kergroise (Lorient) le 8 août 2020 - photo Syl J.

9 heures, départ de Fluvius Plym pour Punta Langosteira -port de La Corogne en Espagne)

 

Le 7 août

Damina à Kergroise (août 2020) - photo Joel Guillemoto

2 h 14 : arrivée de DAMINA (116 m,Antigua Barbuda) en provenance de Carboneras (Espagne) avec 7200 tonnes de ciment

Le 8 août

14 h 30 : départ de CB CARIBIC qui se met à l'ancre dans les coureaux avant de prendre le large en direction de MILFORD HAVEN (Grande Bretagne ; pays de Galles)

le 12 août 

5 h : DAGMAR THEREZA (92 m, Danemark) en provenance de Bordeaux avec 2472 tonnes d'EHMV (biocarburants). Il largue les amarres un peu avant 18 h. Cap sur Rotterdam.

DRAGMAR THERESA à Lorient en août 2020 (photo J. Guillemoto)

 

5 h 30 : SUPRA  (151 m., Libéria) en provenance de Kherson (Ukraine) avec 12 000 tonnes de tournesol.

SUPRA à Kergroise en août 2020 (photo J. Guillemoto)

13 h 30: SKUTEVIKEN (130 m., France) en provenance de La Pallice avec 5000 tonnes d'Hydrocarbures s'ancre dans les coureaux. Il s'amarre à Kergroise vers 19 h.

Le 17 août

17 heures ; départ de SUPRA : cap sur GDANSK (Pologne).

Le 23 août

SANDVIKEN (130 m., France) en provenance de Donges.

Le 25 août

NORD BARENTS à Lorient le 23 août 2020 (photo J Guillemoto)

 20 h 36  : arrivée de NORD BARENTS (196 m., Singapour ) avec 13800 tonnes de tournesol en provenance de San Lorenzo (Argentine ?)

 

CEPHEUS OCEAN à Kergroise (Lorient) le 26 août 2020. (photo J Guillemoto)

22 h 45  ; arrivée de CEPHEUS OCEAN (229 m, Panama) en provenance de Paranagua (Brésil) avec 62180 tonnes de soja.

 

Le 26 août :

9 h 42 : départ de   LOUIE (1894 m., Iles Marshall) qui a déchargé 30 000 tonnes de gazole.  en provenance de Saint Pétersbourg.

Le 27 août

19 h 40 : départ du tanker SANDVIKEN (130 m., France) pour Donges

Le 28 août

21 h 30 : départ de NORD BARENTS pour la Lithuanie ((Kaipeda o$ il es'est ancré le 4 septembre.

22 h 20 : BEAUMONT (89 m.) 1500 tonnes de phosphates en provenance de Huelva.

Le 30 août

COLORADO STAR à Kergroise (Lorient)

COLORADO STAR (129 m.Malte)  en provenance de Rotterdam a déchargé 3000 t d'EHMV (biocarburants)  et est allé se mettre à l'ancre dans les courreaux

Le 31 août

16 h 50 : départ de Beaumont pour Runcorn (Liverpool GB)

Publié dans vie locale

Partager cet article

Repost0

Kergroise en juillet 2020...

Publié le par Marylis Costevec

Vue sur Kergroise depuis Sainte Catherine, le 20 juillet 2020

 

le 2 juillet

 

OSTBENSE largue les amarres un peu avant 18 h. Il a déchargé des tuyaux de gaz et fait route vers Anvers (Belgique).

ANDERMATT reste seul à quai où il s'est amarré le 2 juin (en attente de vente, selon le site du port).

ANDERMATT à Kergroise le 26 juin 2020

 

le 3 juillet

à 16 h : arrivée du tanker STI PIMLICO (184 m., îles Marshall) en provenance de Primorsk (Russie) avec 32500 tonnes d'hydrocarbures.

Le 4 juillet

TANGO MAR à Kergroise le 6 juillet 2020

10 h 41 : arrivée de TANGO MAR (112 m , Îles Cook), en provenance de Gemlik (Turquie) avec 1739 tonnes de tube.

Le 5 juillet

STI PIMLICO a quitté kergroise à midi pour se mettre à l'ancre dans les courreaux.

Sandviken à Kergroise le 06 juillet 2020

SANDVIKEN (130 m. France) a pris sa place à quai dès 13 h. Il vient de la Pallice avec 8320 tonnes d'hydrocarbures.

Le 6 juillet

SUNMI à Kergroise le 6 juillet 2020

6 h 30, arrivée de SUNMI (90 m. Bahamas) en provenance de Rotterdam avec 2751 tonnes de coques de soja.

19 h 41 : départ de SUNMI pour Rogheda (Irlande)

Le 7 juillet

11 h 13 : arrivée de NIKLAS (88 m., Antigua Barbudas) en provenance de Rotterdam avec 2750 tonnes de drèches de maïs.

19 h 53 : départ de SANVIKEN pour Donges.

Le 8 juillet

17 h 30 : départ de NIKLAS. Cap sur Newhaven (Grande Bretagne).

19 heures : départ de ANDERMATT. Cap sur Riga (Lettonie)

Le 11 juillet

TANGO MAR à LOrient le 11 juillet 2020.

TANGO MAR  est toujours à quai

DAGMAR THERESA à Lorient le 11 juillet 2020

8 H : arrivée du petit pétrolier danois DAGMAR THERESA (92 m.) Il vient de La Pallice

avec 1500 tonnes de biocarburants (EHMV).

Le 14 juillet

départ  :

10 h 20 : TANGO MAR pour Anvers

arrivées  :

11 h 30 : ELONG ELONG (167 m, Belize) en provenance de Lagos (Nigeria) avec 14214 tonnes de soja.

13 h 12 : MASHA D (109 m., pavillon portugais) en provenance de Carboneras (Espagne) avec 7000 tonnes de ciment.

 

Le 16 juillet :

15 h 37; arrivée du pétrolier SKUTEVIKEN (130 m. France), en provenance de Donges.

10 h 45 : arrivée de CORAL TOPAZ (225 m, Panama) qui s'ancre dans les coureaux. Il est parti de Paranagua (Brésil) le 26 juin avec 59 014 tonnes de soja dans ses cales.

Le 17 juillet

 14 h : ELONG ELONG quitte le quai et va se mettre à l'ancre dans les coureaux

14 h 43 : CORAL TOPAZ, qui était à l'ancre dans les coureaux depuis le 16 juillet s'amarre à Kergroise.

CORAL TOPAZ à Kergroise le 20 juillet 2020.

16 h 56 : départ de MASHA D pour la Pallice

20 h 49 : SKUTEVIKEN, quitte le port. Cap sur la Pallice.

 

Le 20 juillet

4 h 47 : arrivée du pétrolier ISOLDE (184 m, Libéria) qui vient de Ventspils (Lettonie) d'où il est parti le 14 juillet.

ISOLDE à Kergroise le 20 juillet 2020.

12 h 53 : arrivée de AMADEUS AMETHIST (88 m.Pays-Bas) qui vient de Rotterdam avec 2479 tonnes de drèches de maïs.

Le 21 juillet

17 h 38 : départ de AMADEUS AMETHYST. Cap sur Pasajes (Espagne)

 

le 22 juillet

5 h 45 : départ de ISOLDE. Cap sur Primorsk (Russie)

9 heures : arrivée de MARAS ( 88 m., Antigua Barbuda) avec 3000 tonnes de tournesol en provenance de Liepaja (Lettonie) d'où il est parti le 16 juillet.

Le 24 juillet

11 h 30 : départ de Maras pour Aviles (côte Nord de l'Espagne)

Le 25 juillet

19 h 50 : arrivée du pétrolier SANDVIKEN (30 m, France) en provenance de Brest

21 h : arrivée de DRAIT (89 m., Pays-Bas) en provenance de Villagarcia (Nord-Ouest de l'Espagne)

22 h 15 : départ de CORAL TOPAZ qui va s'ancrer dans les coureaux.

 

Le 26 juillet

15 h 20 : départ de SANDVIKEN pour Montoir

Le 27 juillet

18 h 30 : départ de DRAIT pour Dordrecht (Pays Bas) où il a accosté le 30 juillet à 10 h.

Le 30 juillet

à 7 h 40, le sablier ANDRE L s'est amarré à Kergroise.

A Locmiquélic, on connaît bien ce bateau qui passe très régulièrement avec sa cargaison de sable extrait au large de Noimoutier. Il va le décharger au Rohu et ne s'arrête généralement pas à Kergroise.

ANDR2 L à hauteur de Pen Mané le 20 juillet 2020.

A noter que ces derniers jours, on a vu aussi passer les sabliers Stella Maris et Saint-Pierre.

Le 31 juillet 

Pas de bateau à quai depuis le départ d'ANDRE L., que l'on reverra dans la rade les 1er, 2 et 3 août...

Les passagers des bateaux qui fréquentent les coureaux de Groix  peuvent toujours voir CORAL TOPAZ à l'ancre dans les  depuis le  juillet après avoir débarqué 59 000 tonnes de soja brésilien.

CORAL TOPAZ à l'ancre (coureaux de Groix) le 31 juillet 2020.

 

Publié dans vie locale, bateaux

Partager cet article

Repost0

Une visite bien instructive à la montagne du fort ...

Publié le par Marylis Costevec

25 juillet 2019

   ---------

Une visite bien instructive à la montagne du fort ...

 

La montagne

du fort

dans l'Histoire.

-------------------

Accueillies par le Comité d'Histoire de Locmiquélic, quelques 25 personnes sont venues écouter Soazig Le Hénanff leur parler de notre rade et de son rôle dans l'Histoire de la France et du monde depuis le XVIIème siècle.

La montagne du fort surplombe Lorient et un retranchement y fut construit à partir de 1761 (fin de la guerre de 7 ans) pour protéger la ville d'un éventuel débarquement ennemi.  Destiné plus précisément à protéger les entrepôts et la flotte de la Compagnie des Indes, cet ouvrage venait compléter le système défensif érigé depuis la fin du XVIème siècle entre la rivière d'Etel et la Laïta en y incluant Groix.

Après une période d'abandon, la défense nationale s'intéresse à nouveau au site et un batterie de côte y est installée. C'est aussi à cette époque que le corps de garde du XVIIIème est surmonté de l'étage encore visible aujourd'hui (partie gauche, en crépi coloré).

Au tout début du XXème siècle, la Marine y installa sa première station de radio à longue distance. Le corps de garde fut aménagé et des bâtiments furent construits pour loger les militaires chargés des opérations de TSF. Deux pylônes furent implantés au début des années 20 et déposés après 1950.

Pendant la seconde guerre mondiale, les Allemands occupèrent le site et y installèrent une station de démagnétisation des navires pour que ceux-ci n'attirent pas les nombreuses mines flottantes présentes dans les eaux côtières. Le bunker situé à l'extrémité du fort alimentait la station située au niveau des actuels pontons du port de plaisance. Le corps de garde subit de nouvelles modifications.

Le bunker construit par les Allemands à l'extrémité du fort de Pen Mané à Locmiquélic, alimentait la station située au niveau des actuels pontons du port de plaisance.
Le bunker de la station de démagnétisation allemande au fort de Pen Mané (Maryl photo, 2019)

 

Le site abandonné par les militaires fut acquis par la commune qui entreprit de le réhabiliter à partir de 1994. Des bâtiments furent détruits et le fort retrouva peu ou prou son aspect originel.

 

 

Compte-rendu de la visite du 22 août 2019 :

Partager cet article

Repost0

La nouveau conseil municipal de Locmiquélic est installé ...

Publié le par Marylis Costevec

 

L'élection du maire

Le vendredi 3 juillet 2020, Philippe Berthault a été élu maire de Locmiquélic avec 20 voix contre 5 à Nathalie Le Magueresse qui s'était portée candidate "par respect pour toutes les personnes qui ont voté pour la liste Locmiquélic Avenir, en témoignage de sa fidélité à LOCMIQUELIC (...) et de de sa vigilance à la mise en œuvre du programme de Monsieur Berthault et du positionnement dans sa gouvernance de Locmiquelic citoyenne pour les 6 ans à venir". 2 élus (Locmiquélic Citoyenne ?)  ont voté blanc.

Il a été ensuite procédé à l'élection des adjoints, que Monsieur Berthault a précisé avoir choisis pour leurs compétences.

Leurs délégations ont été attribuées lors du conseil municipal du 15 juillet :

1er adjoint, Stéphane Dréano, cadre supérieur de santé infirmier, 39 ans, chargé des affaires générale, sociales et solidaires ;

2ème adjoint, Sylvie Izaguirre, retraitée des affaires maritimes, 56 ans, chargée de l'environnement et du développement durable.

3ème adjoint, Didier Tanguy, officier à la retraite, 55 ans, chargé des finances, de la relance économique et des affaires portuaires.

4ème adjoint, Anne-Marie Corlay, retraitée enseignante, 62 ans, chargée de la culture et de la communication.

5ème adjoint, Éric Paturel, chef d’entreprise dans l’immobilier, 56 ans, chargé de l'urbanisme et du patrimoine.

6ème adjoint, Jacqueline Le Terrien, retraitée de la fonction publique, 66 ans, chargée du personnel, de l'enfance et de la jeunesse.

7ème adjoint, Jean-Claude Guidal, électromécanicien, 57 ans, chargé du sport.

8ème adjoint, Marie-Gabrielle Ribette. juriste, 59 ans, chargée des affaires scolaires et de la petite enfance.

 

Pour rappel photos des candidats de la liste de Philippe Berthault  avec un cercle jaune autour des adjoints.

Les autres élus de la majorité :

  1. Christian Cazeaux, 62 ans, retraité agent de maîtrise CTRL
  2. Jean-Yves Le Glouahec, 69 ans, retraité de la fonction publique, conseiller sortan
  3. Béatrice Du Chaffaut, 67 ans, infirmière libérale à la retraite 
  4. Annie Blaizot, 62 ans, retraitée chauffeur transport en commun 
  5.  Anne Le Lausque, 53 ans, infirmière hygiéniste 
  6. André Ruyet, 66 ans, retraité responsable technique 
  7.  Marie-José Le Quer, 57 ans, retraitée agent de la poste 
  8. Ronan Borgnic, 40 ans, sapeur-pompier professionnel 
  9. Danielle Toulemont, 72 ans, retraitée commerciale 
  10. Didier Le Magueresse, 67 ans, retraité DCNS 
  11. Nadine Queré, 68 ans, retraitée 

 

Les élus de la minorité :

Locmiquélic Avenir :

1 . Nathalie Le Magueresse, maire sortante

2 . Patrice Jéhanno, cuisinier, 47 ans, adjoint sortant ;

3 . Hélène Nio, secrétaire comptable OGEC, 47 ans, adjointe sortante   ;

4 . Benjamin Batard, sapeur-pompier professionnel, 41 ans ;

5 . Guylaine Le Kernec, sans activité professionnelle, 55 ans ;

 

Locmiquélic Citoyenne :

1 - Cécile Deprez, né(e) en 1973, Conseillère à l'emploi,

2 - Franck Gaubert, né en 1972, Professeur spécialisé des écoles

 

Cet article sera complété à partir des informations qui nous parviendront.

La presse en parle :

Le Télégramme (3 juillet 2020) :

Ouest-France (5 juillet 2020):

Locmiquélic. Philippe Berthault et ses adjoints prennent leurs fonctions

Le premier conseil municipal de la mandature s’est déroulé vendredi 3 juilllet 2020, à Locmiquélic (Morbihan). À l’ordre du jour, l’élection du maire et des adjoints. Philippe Berthault a été élu maire.

Devant : Marie-Gabrielle Ribette, Jacqueline Le Terrien, Philippe Berthault, Anne-Marie Corlay et Stéphane Dréano. Derrière : Didier Tanguy, Éric Pautrel, Sylvie Izaguirre et Jean-Claude Guidal.
Devant : Marie-Gabrielle Ribette, Jacqueline Le Terrien, Philippe Berthault, Anne-Marie Corlay et Stéphane Dréano. Derrière : Didier Tanguy, Éric Pautrel, Sylvie Izaguirre et Jean-Claude Guidal. | OUEST-FRANCE

Le public était plus nombreux qu’à l’accoutumée, vendredi 3 juillet 2020, à l’Artimon, pour le premier conseil d’après les élections. Deux têtes de listes se sont présentées pour l’élection du maire, Philippe Berthault, qui a remporté le second tour des élections avec sa liste « Avec et pour Locmiquélic 2020 », mais également Nathalie Le Magueresse, qui a pris la parole pour expliquer son choix.

 

« Ce soir, par respect pour toutes les personnes qui ont voté pour la liste Locmiquélic Avenir, que j’ai eu le plaisir de mener, et en témoignage de ma fidélité à Locmiquélic, je serai candidate à la fonction de maire. Je souhaite également que cette démarche soit le témoignage de ma vigilance pour les 6 ans à venir. » C’est sans surprise que Philippe Berthault a remporté le vote avec les 20 voix de son équipe. Nathalie Le Magueresse a eu cinq voix et deux votes blancs.

 

Élection des adjoints

Si leur fonction ne sera établie que lors du prochain conseil municipal, le 15 juillet 2020, à 19 h 30, l’unique liste qui s’est présentée a été élue (20 voix sur 27). Du 1er à la 8e adjointe ont ainsi été élus : Stéphane Dréano, Sylvie Izaguirre, Didier Tanguy, Anne-Marie Corlay, Éric Pautrel, Jacqueline Le Terrien, Jean-Claude Guidal et Marie-Gabrielle Ribette.

 

En clôture de conseil, Philippe Berthault a tenu à renouveler ses remerciements aux habitants et souligné que contrairement à ce qui a pu être dit, sa liste est sans étiquette : « Je voudrais également remercier l’ancien conseil municipal pour le travail accompli lors de ces six dernières années. Nous n’avons pas toujours été d’accord avec ce qui a été fait, mais comme je l’ai dit lors de mes réunions publiques de campagne : ce qui est fait est fait et ne sera pas défait. » Il indique également rester à disposition et à l’écoute des habitants. « Nous nous battrons bec et ongle pour que notre commune ne devienne pas la cité-dortoir de Lorient, mais au contraire une cité où il fait bon vivre. »

Publié dans vie locale, histoire

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>