Locmiquélic sous les bombes ...

Publié le par Marylis Costevec

La couverture du carnet de François Jégo

La couverture du carnet de François Jégo

C'est aux toutes premières heures du 15 janvier 1943 que commença le bombardement de Lorient par l'aviation anglo-américaine. Ce sont les quartiers de la Nouvelle-Ville et de Merville qui subirent les dégâts les plus importants lors de cette première opération.

A Locmiquélic, ce fut l'émoi. Les habitants étaient aux premières loges pour assister à la chute des milliers de bombes incendiaires qui furent lâchées ce jour-là. Certaines atteignirent Locmiquélic où quelques maisons et les magasins de la société coopérative "La Persévérante" prirent feu.

François Jégo a relaté ce qu'il a vécu dans un carnet que nous avons retranscrit dans notre N° 6 (décembre 2012) que vous pouvez feuilleter sur le site

leminahouet.free.fr.

Il raconte la journée du 15 janvier 1943, les dégâts qu'il a constatés et puis l'exode, la fuite vers des lieux plus sûrs et enfin le retour après l'armistice du 8 mai 1945.

Il est possible de se procurer nos publications

-  auprès du président de l'association (Rémy Ropert : 06 64 72 67 28),

- en laissant un message sur ce site (rubrique contact : nous vous recontacterons)

- commander les fascicules par courrier après avoir téléchargé le bon de commande ci-après :

Pour voir tous les sujets traités dans nos publications, cliquez sur le lien ci-dessous :

Publié dans La guerre 39-45

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article