Le grand ouragan de 1780

Publié le par Marylis Costevec

 

C'était pendant la guerre d'Indépendance américaine :

40 ( 50 ?) bateaux français chavirent aux abords de la Martinique. 4000 (5000 ?) soldats périrent. 9 000 personnes sont tuées sur l'île ...

"1780, le Grand Ouragan
Le 11 octobre, après avoir dévasté  la Barbade, et causé plus de 6000 morts à Sainte-Lucie, le plus ravageur des cyclones ayant jamais touché la Martinique dévaste l'île laissant derrière lui près de 9000 victimes. La cathédrale de Fort de France est renversée ainsi que l'hôpital (500 malades sont ensevelis), 7 églises et 1400 maisons, mais c'est la ville de Saint-Pierre qui est touchée de plein fouet. On y dénombrera plus de 1000 morts et la destruction de près de 150 habitations rayées de la carte par un puissant raz de marée dont la hauteur fut estimée à 8 mètres. Le fort s'effondre également sous l'impact de la vague, tandis que dans la rade c'est la débâcle.  Des dizaines de bateaux de toutes tailles coulent avec leurs équipages. Dans les environs, les bourgs du Prêcheur et du Carbet sont également dévastés par le raz de marée. En mer un convoi d'une cinquantaine de navires de guerre français disparaît avec 5000 hommes de troupe. Quittant la Martinique le cyclone poursuit sa route meurtrière vers le nord des Caraïbes et dévaste la Dominique, Saint-Eustache et Puerto-Rico..."

(source : http://www.zananas-martinique.com/meteo/1-histoire-cyclones-martinique.html)

 

Voir plus :

 

"Si l'ouragan d'octobre 1780 ne fait pas les Unes de la presse française malgré son extraordinaire violence (22 000 morts déclarés, des vents jusqu'à 320 km/h), c'est qu'il s'inscrit à l'époque dans le récit presque quotidien des catastrophes et autres tempêtes qui perturbent régulièrement les opérations militaires et commerciales outre-Atlantique. "

d'après Julie Duruflé 

voir l'article entier ci-dessous :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :