L'arrivée de la Fée Electricité à Locmiquélic.

Publié le par Marylis Costevec

L-installation de la ligne, image publicitaire (chocolat Guérin-bouton), détail

La lumière S.V.P !

En 1926, lorsque les commerciaux de la S.B.E. (Société Bretonne d'Electricité) sont passés dans les foyers locmiquélicains, les habitants n'ont pas "chipoté leur adhésion". Quelques mois plus tard, ils estiment avoir eu tort de faire confiance à la dite société qui leur promettait la lumière pour le mois de septembre :

"(...) Permettez-nous de vous dire, Monsieur le directeur, que la patience a des limites et s'il nous fallait recommencer, serions-nous aussi crédules que nous l'avons été ? Non,... et à juste raison ce serait plutôt l'inverse. Admettez, Monsieur le directeur, qu'on nous promette la lumière pour septembre puis pour octobre et qu'on nous remette ça de quinzaine en quinzaine, qu'en penseriez-vous ?"

 (L'Ouest Républicain, 30 décembre 1926)            

Que la lumière soit !...

C'est le mardi 14 décembre 1926 qu'eut lieu la réception officielle de la ligne électrique à Locmiquélic. 

La lumière était annoncée pour le "samedi soir, après le turbin" selon l'expression du correspondant minahouet qui s'en réjouissait :

"Nous pataugerons moins. Nous verrons notre route. Et Kerneur verra sa cale : l'accostage sera facilité et nous nous en réjouissons tous !

Nos ménagères vont être heureuses. Elles pourront remiser lampes et bidons, avec soin, car il faudra prévoir la panne." (Le Rappel du Morbihan" 19 décembre 1926.)

 

Las, le samedi 18 décembre, toujours point de lumière. Les Minahouets s'impatientent et ronchonnent :

" (...) Quand vos encaisseurs ont passé chez nous (sic), nous ne leur avons pas fermé la porte au nez et cet argent versé ne nous rapporte rien du tout car nous avons beau tourner le bouton, nous faisons toujours ballon."

(L'Ouest Républicain, 30 décembre 1926)

 

... La lumière fut ... enfin !!!

Il semblerait tout de même que les paroissiens ont pu se passer du fanal pour se rendre à la messe de Minuit.  On peut le lire dans le "Rappel" du 2 janvier 1927 qui publie, lui aussi, les articles proposés avec quelque retard :

" Depuis plusieurs jours, les rues sont éclairées à la grande satisfaction de la population. Le pays en est tout transformé. Quelques maisons profitent également de l'éclairage électrique. Que les employés de la S.B.E. s'activent pour placer les compteurs et toutes les ménagères s'en réjouiront. Nous voulons croire que pour le 1er janvier 1927, la Bonne Fée règnera en bienfaisante maîtresse sur notre pays."

(Le rappel du Morbihan, 2 janvier 1927)    

coll. privée

            

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article