Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Marylis Costevec

Tout le monde connaît l'immeuble de la Persévérante dans la rue des lavoirs à Locmiquélic mais il semblerait que beaucoup de nouveaux habitants ignorent que c'était le siège d'une société coopérative de consommation et surtout que cette société organisait des loisirs pour les Minahouets.

Le fronton de La Persévérante a été conservé
Le fronton de la Société coopérative "La persévérante" à Locmiquélic peint en 1936. Des appartements ont été construits sur la terrasse d'origine.

L'immeuble abritait en effet une salle de spectacle : on y dansait et, à partir de 1923 (au plus tard, date à affiner), on y projetait des films (samedi soir et dimanche après-midi).

En 1931, la date d'ouverture du cinéma ( loisir d'hiver !) est avancée au 3 octobre. Les spectateurs pourront voir "Sans Famille" et un documentaire sur les Gorges de l'Ardèche dans une salle rénovée :

"La buvette a été agrandie. Un dispositif spécial a été placé dans la salle de spectacle pour en éviter le surchauffage et assurer l'évacuation de  l'air vicié ; un éclairage digne des plus grandes salles de spectacle y a été installé. (...) "

Mais ce n'est qu'à partir de 1932 qu'on y projettera des films parlants et c'est la première fois dans la région (dixit le journal).  On est si fier de l'innovation que la date d'ouverture sera fixée au 24 septembre. Il va sans dire que les tarifs augmenteront sensiblement !

"Hardi les gars" sera donc le premier film parlant vu par la plupart des habitants de Locmiquélic ! Les amateurs du tour de France seront comblés (leurs champions apparaissent sur l'écran !)*. En prime, il s verront un documentaire sonore sur l'Afghanistan et un dessin animé ("Dans la petite mare")

Le premier film d'une longue série puisque désormais, c'est tous les week-ends que les amateurs du coin auront le plaisir de voir des films parlants. A partir d'octobre 1935, les taxis Dessert organisent même un service de voitures pour amener les gens de Port-Louis et de Gâvres au ciné de Locmiquélic, (1F l'aller et 1 F le retour !).

sources ; Le Nouvelliste du Morbihan (15 /12/1925 ; 03/10/1931 ; 22/09/1932, 10/1935)

*Pour vous mettre dans l'ambiance de l'époque et en savoir plus sur le film,

cliquez donc sur le lien ci-dessous :

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article