Nouvelle rencontre à la montagne du fort de Pen Mané à Locmiquélic : mais c'était comment avant ?

Publié le par Marylis Costevec

Vous le savez sans doute, le fort de Pen Mané a été construit sous Louis XV pour protéger Lorient d'une éventuelle attaque par des ennemis débarquant du côté d'Etel. Il  a ensuite été réutilisé à diverses reprises par l'armée française puis allemande avant d'être cédé à la commune qui en a entrepris la restauration au tournant de l'an 2000.

Certains déplorent un certain manque de rigueur historique dans les travaux qui y ont été réalisés.

Il se trouve surtout qu'on a fait le choix d'effacer les traces  de la station de TSF qui y a fonctionné  au début du XXème siècle. Ces traces y étaient encore visibles jusqu'aux environs de l'an 2000.

Le fort de Pen Mané (18 mars 2021)

Le 4 mars 2021, le Comité d'Histoire répondait aux questions des étudiants du master patrimoine de l'UBS qui travaillent à un outil de découverte numérique de l'histoire du fort. Les échanges avaient surtout porté sur la façon dont les enfants et les adolescents en avaient fait leur terrain de jeux.

Aujourd'hui, 18 mars 2021, nous avons rencontré Noëlle, née là en 1949 dans une petite maison qui a été détruite et Yannick qui y a joué entre 1960 et 1970. Ils nous ont raconté leurs souvenirs et nous ont fait revivre les loisirs des enfants de l'époque, enrichissant ainsi la connaissance que nous en avions.

Nous leur avons aussi demandé de nous décrire les lieux aussi précisément que possible.

Ces informations croisées avec les documents que nous possédons devraient nous permettre d'imaginer, au mieux, l'aspect du site après le départ des Allemands qui l'ont occupé entre 1940 et 1945. Nous pourrons ainsi nous faire une idée de ce qu'il était vraiment à l'origine et nous forger un avis sur la façon dont on l'a restauré.

Une histoire à suivre, donc...

NB : Les souvenirs des uns complètent les souvenirs des autres. Si vous voulez apporter votre pierre à la construction de l'histoire du fort, n'hésitez pas à nous contacter !

 

La presse en parle :

 

Publié dans vie de l'association

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article