jeux et loisirs

Publié le 14 Septembre 2022

On l'a entendu, on est venu :
Joachim Maudet, parc de Pen Mané, 14 septembre 2022

 

Là au milieu du parc du Pen Mané, il appelait

un cri puissant, pressant, étonnant.

Un homme est apparu, au loin, en limite du parc

Il a appelé aussi

puis une femme est sortie de l'ombre, a crié en écho...

 

 

Les deux silhouettes ont avancé vers les spectateurs,

suivant chacune sa route,

appelant à tour de rôle...

 

C'était brut, sauvage,

là au bord du marais.

Leurs chemins ont convergé lentement, inexorablement...

 

 

 

C'était écrit ?

Une "performance" artistique qui prend aux tripes,

remue profondément,

interroge la rencontre,

 interpelle et fait écho longuement en chacun.

Merci Katell, Léonard et leur invité Joachim pour ce moment intense.

 

Plein d'autres surprises

pour le 15ème anniversaire de la rencontre de Katell et Léonard

au Campement Artistique (Parc de Pen Mané à Locmiquélic)

A rapprocher du "kulning" scandinave que nous avons découvert le 8 octobre 2022 :

https://www.locmiquelic-histoire.fr/2022/10/kulning.html

Voir les commentaires

Rédigé par Marylis Costevec

Publié dans #vie locale, #Jeux et Loisirs

Repost0

Publié le 8 Décembre 2021

   Et si on jouait ?  

Un petit jeu de lettres

déniché dans "le petit journal illustré de la jeunesse" du 25 décembre 1904

Il s'agissait d'écrire le plus grand nombre de mots possibles (noms communs uniquement) en utilisant les 14 lettres accrochées dans le sapin.

Nous vous en demanderons pas tant !

Donnez-nous simplement une liste de cadeaux

et le mot le plus long !

 

Solution en cliquant sur le lien ci-dessous :

Voir les commentaires

Rédigé par Marylis Costevec

Publié dans #Jeux et Loisirs, #Locmiquélic

Repost0

Publié le 2 Octobre 2021

RAD'ART 2021 :

Un courant continu à la médiathèque de Locmiquélic, juste ce qu'il faut pour voir les réactions des visiteurs, les écouter et répondre à leurs questions. Des échanges qui font avancer la réflexion sur l'oeuvre et la démarche.

RAD'ART 2021 : C'était un voyage en Norvège : 5 semaines au printemps : du temps sur la route mesuré en tricotant, un carnet de voyage et des photos.
le temps du voyage : carnet de route, photos et tricot pour mesurer les entre-temps.

Le vécu des uns et des autres

Les souvenirs sont remontés, proches ou lointains, et on a eu envie de parler de soi,  de son rapport à la technique (qu'on maîtrise ou ne maîtrise pas), on s'est rappelé l'apprentissage auprès de sa mère ou de sa grand-mère, celui de ses enfants.

L'émotion était bien là, souriante souvent, parfois intense.

On s'est beaucoup posé la question de la transmission d'un savoir-faire ancestral qui a perdu de son utilité.

RAD'ART 2021 : Un panneau pour présenter la démarche artistique : les photos montrent le contexte de la création de l'oeuvre.
Le temps, ça se déroule ... Expliquer la démarche artistique...

La question de l'utilité

à la manière de .... ma grand-mère !
Ceci n'est pas une chaussette !

Le sujet a été au coeur des échanges. On m'a demandé si je tricotais des vêtements (Eh bien, non, je ne le fais plus !). Certaines ont regretté que leur travail ne soit plus "estimé" par les jeunes ("on préfère les sweats")

Les plus anciens se sont souvenus des injonctions (ne pas perdre son temps, avoir toujours quelque chose dans les mains) et on s'est posé la question du droit de ne rien faire et de la valeur travail dans la société (en filigrane ou explicitement, la question du salaire, de la valeur du temps des uns et des autres), la question des loisirs et des temps libres.

Une oeuvre tricotée à la manière de .... ma grand-mère !

Un visiteur a lancé :"Avant, on tricotait en marchant !". Mais oui !  des chaussettes surtout ! indispensables, longues à confectionner, un ouvrage peu encombrant.

Et moi, je tricote en roulant, des bandes inutiles (drôle d'idée selon les uns, bonne idée selon les autres !).

Alors, on a parlé voyages : à l'aller, on prend son temps. Au retour, on va plus vite (ou le contraire, c'est selon)...

Relaxation et méditation

On a parlé relaxation, méditation, temps de pause.

Chacun son truc : le pop it des mômes d'aujourd'hui, les scoubidous d'autrefois, le ménage ou  certains travaux des champs, le jardinage !

Et si vous preniez des aiguilles et du fil ? (sourires !)

Référence aux carottes des géologues et historiens du climat : les temps qui  s'emplilent.
des temps qui s'empilent ...

On a parlé ART

On a parlé références artistiques : Malévitch, Klein, monochromie, polyptiques...

peinture , sculpture ? oui mais tricotées.
monochromes et "carottes" !

 

Bien sûr, certains sont passés rapidement, indifférents, ou amusés, un rien condescendants parfois. 

A la question "Qu'est-ce qui est art : le résultat ou la démarche ?", une jeune femme lance un clin d'oeil à son compagnon :

"Entre les ateliers, on marche et on fait le debriefing." Manifestement, le sujet avait déjà été débattu et mon travail allait apporter de l'eau à leur moulin !

(Et vous, qu'en pensez-vous ?)

Et puis, il y a ceux qui, plus au fait de l'art contemporain, ont d'emblée compris le propos, la symbolique :

"Vous avez su utiliser un savoir-faire populaire dans une démarche artistique. Bravo !"

Merci !

On a parlé, on a parlé...

et on n'a pas épuisé le sujet !

... Et pendant ce temps, la mer montait et la terre tournait... !

 

Merci  à tous ceux qui ont pris le temps de discuter, de réfléchir, d'échanger et même de tricoter !

L'exposition sera encore visible
ce samedi 2 octobre 2021
puis mardi 5 de 16 à 18 h
et mercredi 6 jusqu'à 17 h.

 

Pour en savoir plus sur la démarche artistique, son évolution et les conditions de réalisation des pièces exposées, des documents sont à disposition à la médiathèque.

 

Vous pouvez aussi cliquer sur le lien ci-dessous :

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marylis Costevec

Publié dans #Jeux et Loisirs, #vie locale

Repost0

Publié le 9 Août 2021

Il a fallu se faire une raison et renoncer au traditionnel défilé de chars fleuris, aux courses et à la cotriade qui animent la cité minaouette depuis 1934.

Mais contrairement à l'année 2020, on n'a pas renoncé à faire la fête.

Comme à l'accoutumée, les attractions foraines se sont installées au bord de l'eau, à Normandez.

On supportait une petite laine mais les nuages parfois menaçants ont renoncé à se déverser sur le site et, tout le week-end, petits et grands ont fait le plein de sensations.

 

On s'est fait peur dans le château hanté :

 

Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
On a vu le monde en 5 D :
Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
On s'est éclaté sur les manèges 

 

Le tourbillon

qui vous fait tourner en marche avant et en marche arrière :

Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....

La pomme :

Embarqué sur le petit ver rigolard,

on a dominé la situation

Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....

MOVE IT

vous met la tête en bas. Mieux vaut être bien attaché et avoir le coeur bien accroché !

Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....

Les indétrônables auto-tampons

 

Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
 
   La fête des enfants  

Grand jour pour les mômes ! Tout l'argent de poche y est passé et les papis et mamies ont ouvert le porte-monnaie en se rappelant leur jeunesse.

Qui a décroché le pompon ?
(la queue du Mickey, pardon !)
Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
Le trampoline

un succès qui ne se dément pas !

Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
Les bulles

difficile de tenir debout

Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
On a pêché des canards
et même des grenouilles
Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....

On a tiré à la carabine avec papa !

Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
On s'est régalé !

Pas de pommes d'amour ni de croustillons !

Vive les chichis, la barbe à papa ....

Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....

       ... et les crêpes du comité des fêtes

Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....
Le plein de sensations pour la fête des langoustines version 2021....

Satisfaction de l'association

qui ne regrette pas de s'être laissé convaincre.

Le public était au rendez-vous pour les grillades du samedi soir

et les gourmandises du dimanche.

La buvette aussi a eu du succès.

Qui l'eut cru !

 

à l'année prochaine
pour le défilé
 les langoustines
et la cotriade
!

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marylis Costevec

Publié dans #album photo, #Jeux et Loisirs, #fête des Langoustines

Repost0

Publié le 10 Décembre 2020

De quoi se régalaient les petits Minahouets, au lendemain de la Grande Guerre ?

C'est un article écrit par "Le vieux Louis" en 1936 dans LE NOUVELLISTE DU MORBIHAN qui nous l'apprend !

Hé oui, il est nostalgique Louis et il trouve qu'avec un franc, on n'a plus grand chose. Alors, il se revoit sur la Bôve à la boulangerie, échanger sa petite pièce percée de cinq centimes (un sou) contre une friandise ou une babiole. Et il avait, dit-il, l'embarras du choix  :

"- un petit pain ou une brioche,

- 2 galettes appelées korrigans

- 1 tablette de chocolat ou 3 caramels

- 5 pastilles de menthe ou 3 boules de gomme

- un bâton de réglisse."

Pour un sou, il pouvait aussi s'acheter

"(...) un de ces cornets de papier luisant et de couleur vive appelés "surprises" au fond desquels on découvrait, sous une couche de copeaux, une sucrerie quelconque et un petit jouet de fer blanc."

Pour le même prix, soit un "rotin", il ressortait du "bazar d'un sou" avec

"- deux billes de terre vernies ou une bille de verre jaspée

- une corde à toupie ou un pétard

et beaucoup d'autre choses encore."

S'imaginait-il le brave homme que quelques 20 années plus tard après une autre guerre, il faudrait cent sous (5 francs) à ses petits-enfants pour s'acheter ... un carambar* ?

dessin de F. Poulbot (1879-1946)

 

Plus près de nous (chanson de Renaud en 1985)

" (...) Les bombecs fabuleux qu'on piquait chez le marchand
Car-en-sac et Mintho, caramels à un franc
Et les mistral gagnants

(...)

les carambars d'antan et les coco boers
Et les vrais roudoudous qui nous coupaient les lèvres
Et nous niquaient les dents
Et les mistral gagnants

(...)"

Voir les commentaires

Rédigé par Marylis Costevec

Publié dans #Jeux et Loisirs, #à boire et à manger

Repost0

Publié le 24 Février 2020

Rédigé par Piwisy Armor

Publié dans #vie locale, #Jeux et Loisirs

Repost0

Publié le 24 Décembre 2019

  A fond dans l’histoire du jeu vidéo.  

 

 

Le samedi 21 décembre, une trentaine de participants, jeunes et moins jeunes, se sont bien régalés sur les consoles de la fin du siècle dernier. Elles étaient mises à leur disposition par RGC Breizh.( Retro Gaming Connexion).

 Invitée par le service intercommunal enfance-jeunesse, cette association regroupe des passionnés de jeu vidéo rétro et alternatif et proposent des animations destinées à valoriser le patrimoine numérique des anciennes consoles et ordinateurs».

 

Une découverte pour les plus jeunes et des souvenirs et de la nostalgie pour leurs parents et grands-parents qui, comme Joël, notre photographe, les accompagnaient.

 

 

A fond les manettes…dans l’histoire à cette époque où tout évolue si vite !

Photos de Joël Guillemoto.

A fond dans l’histoire du jeu vidéo...
A fond dans l’histoire du jeu vidéo...
A fond dans l’histoire du jeu vidéo...

Voir les commentaires

Rédigé par Marylis Costevec

Publié dans #vie locale, #patrimoine, #objets oubliés ou presque, #Jeux et Loisirs

Repost0

Publié le 28 Septembre 2019

Elles, ils sont breton.nes, vendéennes ou normandes et sont passionnées de dentelle. Presque 100 femmes et 3 hommes se sont retrouvés à Locmiquélic le samedi 28 septembre à la salle omnisports, cernée par les camping-cars.

Accueillies par la section Art et tradition du PLL (Patronage Laïque de Locmiquélic), elles  vous ont présenté leurs travaux. Vous avez pu admirer leur dextérité dans le maniement des fuseaux et quelques-unes de leurs plus belles réalisations étaient exposées.

 

Des échanges enrichissants !

Elles sont intarissables les dentellières quand elles vous parlent de leur passion qu’elles qualifient même d’addiction.  
Alors le fond torchon, le point fermé, le point de toile et le point d’esprit ne sont plus des mots étranges. Après de longs échanges autour des carreaux, vous  vous dites que vous aussi, vous pourriez peut-être maîtriser les techniques et réaliser ces petites merveilles.

 

Il y a les motifs que l’on peut réaliser très vite et ceux qui demandent des heures et des heures de travail. Concentré.e sur les cartons, croisant et décroisant les fuseaux, déplaçant les épingles, jouant avec les fils blancs ou de couleur, vous oubliez les tracas de la vie, c’est du moins ce que nous ont dit ces dames !
Pas de dentelle au fuseau dans la tradition bretonne  mais il y a tant à découvrir : dentelle du Puy, de Bayeux,  de Venise, de Bruges ou d’ailleurs : on n’a jamais fini d’apprendre et quel plaisir de réaliser des petits cadeaux pour les gens qui nous sont chers !

 

De bien belles rencontres !

Voir les commentaires

Rédigé par Marylis Costevec

Publié dans #vie locale, #Jeux et Loisirs, #traditions, #patrimoine

Repost0

Publié le 4 Juin 2019

Il y a, à Locmiquélic, un club de badminton très dynamique. Créé en 2001, le BADMINAHOUET  a grandi et prospéré. Il compte aujourd’hui  quelques  120 adhérents, des enfants, des ados et beaucoup d’adultes qui aiment se renvoyer le volant.

 

 

Ce dimanche 2 juin 2019, ils organisaient un tournoi, le tournoi du centenaire. 102 joueurs se sont mesurés dans la salle omnisports attenante au stade Emmanuel Le Visage. Ils venaient du Foyer Laïque de Keryado, du Patronage Laïque de Lorient et aussi des clubs d’Inzinzac-lochrist, Landévant et Plouay.

 

Ils ont joué en double : double-hommes et doubles femmes et doubles mixtes.

 

Pour cet événement particulier, il a été présenté des panneaux relatant  l’histoire du club et l’histoire du badminton. Les participants avaient été aussi invités à venir avec des vêtements rappelant  l’année 1919, date de création de la commune par distraction de celle de Riantec ! Certains se sont exécutés avec une certaine dose de fantaisie et d’humour.

 

Nos ancêtres se seraient-ils reconnus ? La question est posée !

A cette époque, à Locmiquélic, on ne jouait sans doute pas au badminton mais il est avéré que certains pratiquaient le tennis.  A notre connaissance, on ne jouait pas non plus aux palets mais plutôt aux boules bretonnes.

 

 

Preuve que les Minahouets, s’ils  aiment les traditions, savent aussi  s’adapter à l’évolution de la société !

Voir les commentaires

Rédigé par Marylis Costevec

Publié dans #vie locale, #Jeux et Loisirs

Repost0

Publié le 2 Juin 2019

1er juin 2019 à l'Artimon :

 

  Petite fabrique de souvenirs !  

 

Ils avaient 60 ans et plus et sont venus prendre « un  bain de jouvence » !

Ce samedi 1er juin, le Comité d’Histoire de Locmiquélic projetait des photos de la colo de 1959 à La Mure (Isère)

Comme prévu, les images ont fait remonter les souvenirs et c’est des étoiles plein les yeux et des sourires grands comme ça … que Claudie, Régine, Maurice, Georges , Marc  …  et les autres nous ont raconté le voyage en train à vapeur  ou en car, leurs regards éblouis en découvrant les sommets enneigés ou  les panoramas sur le lac de Laffrey..., la cueillette des groseilles ou des édelweiss, les amours naissantes aussi. Certains avaient  14 ans à l’époque!

Ils y étaient ! Ils se revoyaient dormant dans le hamac à bagages du train, se gavant de miel au petit déjeuner, se savonnant dans les douches (collectives ! quelle rigolade !).

60 ans après, ils se souviennent avoir  tiré la langue pour atteindre les sommets, applaudi  Anquetil ou Charly Gaul dans le col du Luitel …, fabriqué des cerfs-volants et les avoir faits voler sur la montagne du Paradis ....

Ils ont retrouvé le goût caractéristique de l’eau des gourdes en plastique et celui des tartines/chocolat des goûters dans la montagne.

Et comme autrefois, certaines ont entonné

« Ma blonde, entends-tu dans la ville
Siffler les fabriques et les trains
Allons au devant de la vie
Allons au devant du matin

Refrain :
Debout ma blonde
Chantons au vent
Debout amie
Il va vers le soleil levant
Notre pays

(…)

(lien ci-dessous pour écouter !)

 

 « C’était le bon temps ! »  a résumé Marie Hélène, nostalgique !

 

NB : Le comité d'histoire a publié un album-photo (20x20, 40 pages) qui reprend les photos-couleur de Daniel. Disponible sur commande au prix de 20 euros (prix coûtant) : quantité limitée.

Pensez-y pour la fête des pères !

 

 

 

 

  L'exposition de jeux anciens :  

 

A cette occasion, l'association entr'en jeux a présenté une collection d'anciens jeux ( de société, construction,  individuels ...) que jeunes et moins jeunes ont eu du plaisir à voir ou revoir.

 

Un grand moment, à renouveler !

 

Voir ci-dessous l'article du télégramme

Voir les commentaires

Repost0