Publié le 16 Mai 2019

Patrimoine et poésie

 

Elle a formé des générations de Minahouettes ! Philoména Georgeault-Jouan a enseigné à Locmiquélic de 1880 à 1919. C'était une femme cultivée et engagée qui écrivait aussi des poèmes.

 

Le Comité d'Histoire de Locmiquélic a réédité l'un de ces ouvrages :

RÊVES, SOURIRES ET LARMES.

 

Entrez dans l'univers d'une femme, d'une  mère et d'une institutrice de l'époque ...

 

Permanence à la maison du stade le lundi 20 mai de 17 h à 19 h

Réservation au 06 64 72 67 28 ou dans la rubrique "contact" (15 €)

Nous pouvons aussi vous l'expédier.

Un poème pour vous mettre en appétit :

 

AU BORD DE LA MER

 

(A Melle Marie B.)

 

Mon cœur est en repos, mon âme est en silence :

Le bruit lointain du monde expire en arrivant,

Comme un son éloigné qu’affaiblit la distance,

A l’oreille incertaine apportée par le vent.

         (De Lamartine)

 

Seule au bord de la mer, selon mon habitude,

Je rêve : il est bon  de reposer ses sens !

Le cœur aime à goûter l’air de la solitude.

Les flots bleus et les bois ont instruit bien des gens.

 

Point de pliant vernis ; c’est narguer la nature.

Moi qui la chéris tant pourrais-je l’attrister ?

Pour siège, un roc poli ; pour tapis, la verdure,

Le sable ou le varech qu’un flot vient m’apporter.

 

J’oublie tout : les soucis, les honneurs, la richesse ;

J’écoute les zéphirs qui me parlent tout bas.

Les caresses de l’onde éloignent la tristesse.

Comme Pierre, je dis : « Campons, ne quittons pas ! »

 

Souvent, j’écris un nom sur la mouvante grève,

C’est un secret… un mal que nul n’a deviné.

La curieuse vague avec peine se lève,

Puis emporte ce mot d’écume couronné.

 

Le flot vient, monte, monte, et j’ai beau crier grâce.

Il cerne mon rocher, paraissant, le moqueur,

Me souffler à l’oreille : « Allons, quitte la place ;

Je ne te prends qu’un roc, renferme-t-il ton cœur ?... »

 

Non, mon cœur n’est point là, flot aux questions mordantes,

Car malgré mes efforts, je n’ai pu l’y sceller.

Les cailloux sont trop durs, les ondes trop mouvantes ;

Tu fais bien de venir pour me le rappeler.

 

L’océan furieux s’élance, bruit, menace,

Et sa lugubre voix me dit ; « Va, fuis le port,

« Si je puis te saisir et que mon bras t’enlace,

« Mon baiser convulsif te donnera la mort. 

 

« Car sous un masque bleu, je cache une âme noire ;

« A l’aile du bonheur ma main fixe un linceul.

« Je hais le bien, le beau, j’empoisonne la gloire. »

Hélas ! dis-je  en partant, si tu étais le seul !

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marylis Costevec

Publié dans #Personnages

Repost0

Publié le 15 Mai 2019

Nous avons cherché en vain la panure à moustaches, nous n'avons pas eu la chance de croiser l'ibis falcinelle que certains ont aperçu.

Mais nous avons revu, toujours avec le même plaisir, l'aigrette et le héron cendré, les spatules et l'échasse blanche, les tadornes de Belon, la cane colvert accompagnée de ses canetons sans oublier les cygnes et les mouettes ...

Et les hirondelles si véloces qu'on ne peut les photographier !

 

Belle colonie de spatules au marais de Pen Mané.

 

Aigrettes garzettes au marais de Pen Mané (Locmiquélic)
Aigrettes garzettes au marais de Pen Mané (Locmiquélic)

Aigrettes garzettes au marais de Pen Mané (Locmiquélic)

Héron cendré au marais de Pen Mané (Locmiquélic).
Héron cendré au marais de Pen Mané (Locmiquélic).

Héron cendré au marais de Pen Mané (Locmiquélic).

Les spatules cherchent pitance au marais de Pen Mané (Locmiquélic).
Les spatules cherchent pitance au marais de Pen Mané (Locmiquélic).

Les spatules cherchent pitance au marais de Pen Mané (Locmiquélic).

échasses blanches au marais de Pen Mané (Locmiquélic)
échasses blanches au marais de Pen Mané (Locmiquélic)

échasses blanches au marais de Pen Mané (Locmiquélic)

La cane et ses petits au marais de Pen Mané (Locmiquélic).
La cane et ses petits au marais de Pen Mané (Locmiquélic).
La cane et ses petits au marais de Pen Mané (Locmiquélic).
La cane et ses petits au marais de Pen Mané (Locmiquélic).

La cane et ses petits au marais de Pen Mané (Locmiquélic).

Tadornes de Belon au marais de Pen Mané (Locmiquélic)?
Tadornes de Belon au marais de Pen Mané (Locmiquélic)?

Tadornes de Belon au marais de Pen Mané (Locmiquélic)?

Les cygnes du marais de Pen Mané ...
Les cygnes du marais de Pen Mané ...

Les cygnes du marais de Pen Mané ...

Balades au marais en mai 2019 ...

Voir les commentaires

Rédigé par Marylis Costevec

Publié dans #flore et faune

Repost0

Publié le 14 Mai 2019

Souvenirs de colo...

 

samedi 1er juin 2019, toute la journée
Rencontre de 10 H à midi

salle ARTIMON à Locmiquélic

 

 

Réveillez vos souvenirs de vacances,

 Découvrez les vacances

de vos parents ou grands-parents.

 

Projection en boucle de diapositives en couleur

(colo de La Mure - été 1959)

Expo photo

(1954, 1958, 1962)

 

Apportez les vôtres !

 

Comité d’Histoire de Locmiquélic

Voir les commentaires

Rédigé par Marylis Costevec

Publié dans #Jeux et Loisirs

Repost0

Publié le 8 Mai 2019

  Deux lieux pour honorer
les résistants 

 

Une commémoration en 2 temps pour le 74ème anniversaire de la capitulation sans conditions de l'Allemagne nazie ratifiée le 8 mai 1945.  Un hommage particulier a été rendu à la Résistance.

 

au monument aux morts .

Mme Nathalie Le Magueresse, maire de Locmiquélic et Alain Le Huec, président des anciens combattants de la commune ont  évoqué l'engagement des partisans contre l'occupant après la lecture du texte de la secrétaire d'état aux armées.

 

 

 

..

 Rue de la Résistance 

 

Le cortège s'est ensuite rendu, rue de la Résistance, devant la plaque qui rend hommage aux "enfants de la commune Morts pour la France à la suite à la suite d'un acte de résistance".

Le maire a rendu un hommage particulier à chacun des sept partisans dont le nom figure sur cette plaque apposée en 1957 au moment de la reconstruction. Elle a évoqué leur engagement et les circonstances de leur décès.

 

 

 

 2 femmes honorées 

La médaille du centenaire sera remise à Madame Aline Thépaut qui n'a pu se déplacer pour raisons de santé. C'est sans doute la seule survivante des Résistants de la commune, après le décès tout récent de Marie Jeanne Philippe dont Madame le maire a tenu à saluer la mémoire.

Monsieur Berthaut, président d'honneur des anciens combattants de Locmiquélic remettra la médaille du centenaire à Madame Aline Thépaut.

 

 

Ne les oublions pas.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marylis Costevec

Repost0

Publié le 6 Mai 2019

rue de la Résistance à Locmiquélic

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                    

     

Alors que nous nous apprêtons à commémorer la fin de la guerre 39-45, nous nous sommes intéressés à la mémoire de la Résistance dans la commune de Locmiquélic.

Des résistants, il y en eut comme partout, certains par engagement militant, d’autres un peu par hasard et occasionnellement, c’est du moins ce qui ressort de témoignages de gens modestes qui ne veulent pas se mettre en avant.

 

La rue de la Résistance 

 

Le 21 avril 1957, le conseil municipal propose "d'honorer la mémoire des déportés et résistants de la commune "Morts pour la France".

En pleine période de reconstruction, les bâtiments, détruits par les bombardements, qui fermaient le champ de foire (appelé aussi "la Muse") sont rasés ouvrant ainsi une voie qui relie la Grande Rue à la place des !avoirs (appelée aujourd'hui Normandèze). La nouvelle rue portera le nom de " rue de la Résistance"

 

La plaque commémorative 

 

Le conseil municipal décide aussi d'apposer une plaque de marbre portant "le nom des enfants de la commune "Morts pour la France" à la suite d'un acte de résistance."

Roger Dréanno, Adolphe Gabellec, Joseph Guyonvarch, Maurice Le Golvan, François Le Levé, Joseph (dit Valentin) Le Tréquesser, Emile Thépaut qui sont morts dans des actions armées, ont été fusillés ou déportés y figurent. Cette plaque vient de faire l'objet d'une rénovation :

 

La plaque installée en 1957 vient d'être rénovée.

 

 

Monument aux morts
et noms de rue 

 

Joseph Guyonvarch et François Le Levé ont une rue à leur nom.

Adolphe Gabellec, François Le Levé et Emile Thépaut (décédé en 1954 des suites de sa déportation) ne figurent pas sur le Monument aux Morts.

(Adolphe Gabellec est cité sur le monument aux morts de Josselin où il résidait.)

Nous avons pu rassembler des documents sur la disparition de Joseph Guyonvarch et nous avons écrit son histoire dans le N° 8 de notre publication.

Par ailleurs, sept rues de Locmiquélic portent le nom de Résistants plus « célèbres » connus nationalement ou régionalement :

Général de Gaulle, Jean Moulin, Pierre Brossolette, René Cassin, Jean Lebas, Jean Le Coutaller, Colonel Henri Manhès.

Le Comité d’Histoire de Locmiquélic serait heureux de recueillir des informations (photos, documents, témoignages) sur les résistants Minahouets connus ou inconnus afin qu’ils ne tombent pas totalement dans l’oubli. Utilisez le formulaire de contact si vous pouvez nous aider dans cette tâche.
la plaque en 2016 (avant rénovation)

la plaque en 2016 (avant rénovation)

Voir les commentaires

Rédigé par Marylis Costevec

Publié dans #Personnages

Repost0

Publié le 2 Mai 2019

  100 ans - 100 kilomètres  

 

L’édition 2019 de la désormais traditionnelle Minahouët (23ème du nom) organisée par le club Cyclo Blavet Rive Gauche  s’est déroulée dans le cadre des festivités liées au centenaire de la commune de Locmiquélic.

A cette occasion, les organisateurs ont concocté un circuit de … 100 kilomètres, naturellement mais pas que ! … Il y en avait pour tout le monde : 4 circuits pour les amateurs de vélo mais aussi 2 circuits pour ceux qui préfèrent marcher.

Donc : 6 circuits en tout ! Ils n’ont pas ménagé leur peine !

 

LE CIRCUIT DU CENTENAIRE et ses variantes.

 

174 cyclistes, pour la plupart issus des clubs locaux de Kervignac, Plouhinec et les membres du Cyclo Blavet Rive Gauche, le club organisateur ont pris le départ dès 9 heures près de la salle omnisport à Locmiquélic.

 

 

Parmi eux, 57 ont effectué la boucle complète qui les a emmenés jusqu’à Locminé en passant par Pluvigner (retour par Baud, Languidic et Hennebont).

 

100 ans - 100 Kilomètres - le circuit du centenaire de la Minahouët

 

 

La participation de Warren Barguil, un pro originaire d’Hennebont qui remporta (entre autres) 2 étapes du tour de France en 2017 a été fort appréciée.

 

Le circuit de 81 kilomètres a été effectué par 52 participants qui ont dévié directement vers Baud quelques kilomètres après Pluvigner.

 

Un peu moins en jambes, 50 cyclistes ont préféré lâcher le groupe à Pluvigner pour rejoindre Languidic. 66 kilomètres quand même !

Une balade de 35 kilomètres

 

Une balade de 35 kilomètres, accessible à tous y compris aux vélos électrique était proposée.

 

 

Pour donner un caractère historique à cette édition de la Minahouët, on était invité à sortir les vieux vélos et les costumes anciens ! Merci à ceux qui ont joué le jeu !

 

 

Circuits pédestres

 

A la portée de tous ! 9  ou 12 km au choix !

Des récompenses

Le Club Cyclo et VTT de Kervignac, qui comptait le plus de participants (30) a reçu la médaille du centenaire remise par Mesdames Nathalie Le Magueresse, maire et Sonia Hémon, adjointe aux sports.

100 ans - 100 Kilomètres - le circuit du centenaire de la Minahouët100 ans - 100 Kilomètres - le circuit du centenaire de la Minahouët

 

Enzo, 9 ans s'est vu remettre la coupe du plus jeune participant. Il a fait la balade des 35 km avec son papa.

Liste des clubs qui ont participé à cette randonnée entre amis :
Brandérion
Carnac
Caudan CRC
Cléguer
FLKeryado
Hennebont
Inzinzac
Kervignac
Lanester
Languidic
Locoal Mendon
Pluvigner
Plouhinec  
Locmiquélic

 

 

 

 

 

 

100 ans - 100 Kilomètres - le circuit du centenaire de la Minahouët

Voir les commentaires

Rédigé par Marylis Costevec

Publié dans #vie locale, #fêtes locales

Repost0

Publié le 30 Avril 2019

Plongée dans l'histoire ...

 

En France, le 1er mai est traditionnellement le jour des revendications salariales et l'ambiance des défilés varie en fonction du climat politique.

 

En attendant ce que donneront les manifestations de cette année 2019,

Nous vous proposons de revoir l'émission rendant compte des défilés de 1976 (Président de l'époque : Valéry Giscard d'Estaing).

Cette date correspond aussi à la première grande manifestation pour la criminilisation du viol. Voir le deuxième lien)

Voir les commentaires

Rédigé par Marylis Costevec

Publié dans #Histoire Nationale.

Repost0

Publié le 29 Avril 2019

le lait de mai

La tradition du "mai" qui consiste à accrocher une branche de hêtre ou d'aubépines aux fenêtres est en train de renaître. La coutume du "lait de mai" qui y était associée fait l'objet de tentatives plus rares ...

Qu'était-ce exactement ?

  LA BRANCHE ET LE LAIT DE MAI   

 

Connaissez-vous la tradition du « lait de mai » ? Longtemps indissociable de celle de la « branche de mai », il ne semble pas en rester grand-chose dans les mémoires de notre ville et c’est un peu par hasard que nous en avons eu connaissance.

Le Nouvelliste du Morbihan évoque cette pratique en 1917, et regrette que, seule la moitié " la plus faible encore que plus aimable» (sic !!!!) de la jeunesse lorientaise se soit levée « au premier chant du coq pour (…) s’égailler dans les campagnes reverdies (…) et s’en soit allée « par les sentes étroites et les agrestes chemins creux vers une ferme déterminée, (…) où l’on est assuré d’avance de trouver le bon lait crémeux et écumeux à qui on a si heureusement donné le gracieux vocable de lait de mai."

Le chroniqueur déplore cependant qu’en lieu et place des lauriers attendus au front des héros qui combattent, "les pèlerins de l’aube ne rapporteront de leur promenade que les rameaux aux feuilles d’un vert humide qu’ils arboreront comme porte-bonheur au-dessus des portes et des croisées du logis familial (…) "

Ce n’est donc pas la veille mais le matin du premier mai que les jeunes Lorientais accrochaient la « branche de mai ». Les citadins faisaient donc d’une pierre deux coups en célébrant le renouveau de la nature.

Il semblerait que la tradition du "lait de mai" venue de la nuit des temps était respectée un peu partout en France. Elle était encore en vigueur à Lorient en 1939. En 1932, à Nantes, elle donna lieu à une fête un peu folklorique. Interrompue en 1939, elle aurait été reprise en 1949.

De nos jours, on sert « le lait de mai» ça et là et sous différentes formes : en Normandie, en Bretagne (à Saint Pol de Léon) notamment, histoire de faire revivre les vieilles traditions.

Selon la légende, la rosée du premier mai aurait des vertus magiques qui passeraient dans le lait des vaches. Mais chacun sait que, depuis toujours, c’est avec le lait du printemps que l’on faisait le meilleur beurre, les meilleurs fromages (tout le monde connaît le « gouda de mai »). Après avoir consommé du  foin en hiver, les vaches retournaient au pré et se régalaient de la nouvelle herbe tendre. La saveur du lait et de ses dérivés s’en trouvait fort améliorée …

Allez, cherchez bien et vous trouverez peut-être des vaches nourries à l’ancienne … l’occasion de découvrir et d’apprécier le vrai bon goût du lait de mai !

Et si par miracle, vous connaissez quelqu'un qui les trait encore à la main, dites-le nous vite : on accourt !

 

La branche de mai : cliquez sur le lien :

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marylis Costevec

Publié dans #fêtes calendaires, #traditions

Repost0

Publié le 27 Avril 2019

 Balade patrimoniale chantée  

 

  2 balades patrimoniales et chantées ont été organisées à Locmiquélic, dans le cadre des 100 ans de la commune.

La première, en Français, s'est déroulée, le Samedi 20 Avril. Brewal Runigo, Benoît Allaire ( Klub an Douar Santel) et Serge le Bozec, ont expliqué la toponymie de Locmiquelic.

 

Serge le Bozec est un Minahouet, professeur de Breton et d'histoire dans l'enseignement bilingue secondaire et supérieur. Les groupes de chanteurs "Dastumerion ar C'hreisteiz" et "Klub an Teadoù Fall" ont interprété des chants collectés à Locmiquélic et Riantec.

Après quelques explications sur les constantes de la toponymie bretonne (noms en plou, loc, ker, lan, etc...), la trentaine de personnes intéressées a été emmenée jusqu'à Nézenel, après une réflexion sur le nom de Kerderff.

 

à Nézenel dans la rue des Bons Enfants.

 

Etape après étape, elles ont été éclairées, entre hypothèses et quasi-certitudes, sur l'origine des termes encore couramment utilisés, tels Normandez, le Gelin, Talhouant, le Rollo, Pen ar zal, Locmiquélic, le quartier de la Muse et la Leur, ces derniers en passe de tomber dans l'oubli comme Louquer qui correspond au secteur de la supérette.
 

  Bale ar glad ha kanet  

 

Le samedi 27 avril, le breton a résonné dans les rues de Locmiquélic comme autrefois.

C'est dans la langue de nos ancêtres que Serge le Bozec a donné des explications sur la toponymie.

Pas un mot de Français ! Joël, notre photographe n'a reconnu que les mots familiers  : Kerderff,  Kervern,  Loch, Pen ar Zal ... mais il vous offre des images prises aux différentes étapes  :

- dans la salle du conseil municipal où Serge le Bozec a fait un exposé sur les toponymes bretons en général, et où les participants ont pu étudier le cadastre de 1837.

 

 

- à l'angle de la rue des lavoirs et de la rue du verger (le coeur de l'ancien village de Kerderff)... :

 

- sur le parvis de l'église ... :

 

- à l'angle de la rue du Loch et de la rue Henri Sellier,

 

- et à l'angle de la rue de Pen ar Zal et de la Grande Rue.

 

Il a tout de même apprécié d'entendre les chansons bretonnes interprétées par le groupe "Kornailh" ! 

 

Vous avez participé à l'une ou l'autre de ces balades ?
Racontez-nous !

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marylis Costevec

Publié dans #patrimoine

Repost0

Publié le 22 Avril 2019

 
  Les aigrettes sont au nid ! ... 

 

 

Nous étions un peu inquiets. Les aigrettes si présentes au marais de Pen Mané semblaient avoir quelque peu déserté ! Nous voilà rassurés ! Syl. J. les a vues s'activer au-dessus des pins de Kerzo où elles s'occupent de leurs nids. Alors nous allons pouvoir observer leurs va-et-vient pendant toute la période de reproduction !

 

 

 

  Les hérons cendrés aussi ! ... 

 

Une famille de hérons cendrés au sommet des pins de Kerzo (Port- Louis)
photo Alain Moreau

 

En 2017,  les hérons cendrés  étaient dans la place. Eh bien , ils sont toujours là ! Alain Moreau nous offre de belles photos de famille prises le 24 avril 2019.

 

 

 

 

 

D'autres photos d'aigrettes (par Syl J) :
Les aigrettes et les hérons cendrés nichent à Kerzo !Les aigrettes et les hérons cendrés nichent à Kerzo !
Les aigrettes et les hérons cendrés nichent à Kerzo !Les aigrettes et les hérons cendrés nichent à Kerzo !

revoir  :  http://www.locmiquelic-histoire.fr/2017/01/locmiquelic-aujourd-hui.html

Voir les commentaires

Rédigé par Marylis Costevec

Publié dans #flore et faune

Repost0